Motorsport

Présentation du rallye de Chypre (partie II)

On s’attend à un beau spectacle à Chypre

Recherche

Par

31 octobre 2012 - 20:49
Présentation du rallye de Chypre (...)

La bataille pour la victoire - Catégorie S2000

Cette année, le rallye de Chypre sera l’occasion d’avoir une confrontation entre les habituels pilotes d’Europe et les acteurs du championnat des rallyes du Moyen-Orient de la FIA.

Le Qatari Nasser Al-Attiyah, septuple champion du Moyen-Orient est un grand fan des spéciales chypriotes. Auréolé d’une médaille de bronze lors des Jeux olympiques 2012 de Londres, Al-Attiyah a troqué sa Citroën DS3 WRC utilisée tout au long de l’année pour une Ford Fiesta RRC. Déjà vainqueur de l’épreuve en 2010, il sera un des grands favoris avec son copilote italien Giovanni Bernacchini.

Andreas Mikkelsen, vainqueur de l’édition 2011, avait alors glané le titre de champion IRC. Il se présentera à son 28ème rallye IRC ce vendredi et n’aura d’autres objectifs que la victoire au volant de sa Skoda Fabia S2000.

Sepp Wiegand, impressionnant pour sa première année au sein de l’équipe Skoda Auto Deutschland tentera de grimper sur le podium à Chypre, après avoir manqué cet objectif de peu lors du rallye de Sibiu en Roumanie. Yazid Al-Rajhi sera pour sa part au volant d’une Ford Fiesta S2000, tout comme le Russe Vasily Gryazin.

Khalid Al-Suwaidi, compatriote d’Al-Attiyah, sera au volant d’une Fiesta RRC, de même que le Libanais Roger Feghali qui avait brillé lors de sa première visite en IRC à Chypre en 2010. Le vétéran hongrois László Vizin complète les engagements de cette catégorie principale avec une Fabia S2000.

Coupe production

La victoire devrait se jouer entre l’Ukrainien Vitaliy Pushkar Mitsubishi Lancer Evo X), l’Autrichien Andreas Aigner (Subaru Impreza R4) et l’Italien Marco Tempestini (Impreza R4). Le Japonais Toshi Arai, champion en titre, mais encore le jeune finlandais Jarkko Nikara seront également à surveiller dans cette lutte pour les derniers lauriers de la coupe production 2012.

Robert Consani, qui pilote habituellement une Renault Mégane RS doit passer sur une Clio R3, car sa voiture habituelle n’est pas homologuée pour les rallyes sur terre. Le leader français du championnat ne sera donc pas en mesure de défendre ses 22 points d’avance à Chypre, le titre est donc encore loin d’être attribué.

Coupe deux roues motrices (2RM)

Consani sera donc motivé à imposer sa Clio R3 dans la catégorie 2RM. Mais le Français aura fort à faire contre les habitués de la catégorie, à commencer par le Britannique Harry Hunt (Citroën DS3 R3). Ce dernier avait d’ailleurs remporté le championnat 2RM en 2010.
Le Hongrois Menya Krózser sera, une fois n’est pas coutume, au volant d’une DS3 R3. Sa voiture habituelle, une Honda Civic Type R, n’est pas réparée d’une lourde sortie de route lors du rallye de Sliven le mois dernier.

Info Motorsport

Photos

Vidéos

expand_less