Motorsport

Présentation du rallye de Chypre (partie I)

La fin du championnat 2012 s’annonce palpitante

Recherche

Par

30 octobre 2012 - 21:49
Présentation du rallye de Chypre (...)

Aperçu de l’épreuve

La sixième saison de l’Intercontinental Rally Challenge touchera à sa fin lors du rallye de Chypre du 2 au 4 novembre prochains. La spécificité de ce rallye est qu’il est constitué de 70% de terre et de 30% d’asphalte, certaines spéciales combinant même les deux surfaces. L’habilité des pilotes sera donc mise à rude épreuve puisqu’ils devront rouler avec des réglages empreints de compromis.

Basée à Pafos, un site classé au patrimoine mondial de l’UNESCO du sud-ouest de l’île, le rallye de Chypre est disputé depuis 1970. D’illustres pilotes ont inscrit leurs noms au palmarès de l’épreuve, dont Stig Blomqvist, Sébastien Loeb, Colin McRae, Ari Vatanen et Bjorn Waldegard. Depuis 2010, le rallye fait partie du calendrier IRC. Nasser Al-Attiyah puis Andreas Mikkelsen se sont imposés sur l’île d’Aphrodite.

Le rallye de Chypre commencera par la cérémonie de départ dans la soirée du 2 novembre, suivie de la super spéciale de 3.20 kilomètres tracée dans les rues de Pafos à partir de 19h00. Six spéciales se dérouleront le samedi 3 novembre, pour une distance chronométrée de 100.32 kilomètres. Pour terminer, il ne restera pas moins de 133.62 kilomètres à parcourir durant la journée de dimanche, pour un total de six spéciales.

Cette treizième et dernière épreuve de l’IRC 2012 sera également le théâtre de l’avant-dernière manche du championnat des rallyes du Moyen-Orient de la FIA.

Principales caractéristiques

Chypre rime avec tracés sinueux et serrés. Mais également avec routes caillouteuses et changements de surface. Les parties sur asphalte ont amené une augmentation de la vitesse moyenne du rallye et cela permet également aux équipages d’avoir un peu de répits sur quelques kilomètres.

Des trois spéciales répétées le jour de l’ouverture, une a lieu sur terre, une autre sur l’asphalte et finalement la troisième est un mélange des deux surfaces. Le parcours du dimanche est également composé par cette mixité des surfaces, mais la plus longue spéciale du rallye, Panayia (30.41 kilomètres), se déroulera exclusivement sur terre.

Cette année, une nouvelle spéciale fait son apparition lors de la première journée : Prodromi-Neo Chorio (19.43 kilomètres), qui sera parcourue à deux reprises. L’an dernier, elle avait été utilisée pour la Golden Stage et est décrite par le directeur de l’IRC, Jean-Pierre Nicolas, comme une "spéciale magnifique et spectaculaire."

La possibilité de doubler les points sera donnée à toutes les catégories lors de ce rallye de Chypre, ceci devrait pimenter encore plus l’intérêt pour cette dernière manche de l’année.

Cinq faits en vrac

- A l’origine du rallye de Chypre, on trouve deux caractéristiques intéressantes : des courses sur route et des essais de fiabilité des voitures.
- Andreas Mikkelsen est devenu le cinquième champion IRC en 2011, alors que cinq pilotes étaient encore en lice pour le titre.
- Chypre est la troisième plus grande île de la Méditerranée derrière la Sicile et la Sardaigne. Toutes accueillent le championnat IRC.
- Malgré ce que l’on pourrait croire, la neige tombe sur les montagnes de l’île pendant l’hiver.
- Loin des spéciales, les pilotes peuvent profiter d’une portion de fromage Halloumi, spécialité de l’île.

Info Motorsport

Photos

Vidéos

expand_less