Motorsport

Présentation du rallye d’Ypres 2012 (partie I)

Avec le retour du pilote local Freddy Loix

Recherche

Par

20 juin 2012 - 08:38
Présentation du rallye d’Ypres 2012 (...)

Aperçu de l’épreuve

Après la triste disparition de Gareth Roberts en Sicile, le week-end passé, c’est tout le petit monde de l’Intercontinental Rally Challenge qui se rendra un peu groggy au rallye d’Ypres, sixième manche du championnat 2012.

Environ 60% des routes empruntées seront nouvelles par rapport aux dernières années, ce qui ne manquera pas de pimenter ce rallye asphalte se déroulant dans le nord de la Belgique et qui figure au calendrier IRC depuis les débuts de la série, en 2006.

Près de 300 kilomètres chronométrés seront proposés durant les 18 spéciales que compte le rallye. Le rallye débutera vendredi après-midi 22 juin, avec six épreuves spéciales. Samedi, l’épreuve comptera les douze spéciales restantes, avec 208 kilomètres rien que sur cette seconde étape, qui devrait donc offrir son lot de surprises.

Il est aussi intéressant de noter que le rallye d’Ypres fera une incursion en France, en particulier dans les rues de Wasquehal pour une super spéciale de 1.88 km.

Principales caractéristiques

Les apparences sont parfois trompeuses. Surtout à Ypres, lorsque l’on étudie les spéciales sur la carte. Elles semblent principalement composées de longues lignes droites et d’épingles à 90 degrés. Mais les routes sont rapides et elles rappellent à l’ordre les pilotes qui se montreraient imprudents ou trop sûrs d’eux.

Sur le côté des routes, on retrouve des fossés de drainages ainsi que des pylônes télégraphiques. Comme les routes se situent en milieu agricole, elles peuvent facilement être sales et glissantes. En plus de ça, la région d’Ypres connaît de réguliers, mais inattendus, changements de météo, alors même que certaines spéciales se dérouleront de nuit. En Belgique, les pilotes IRC seront donc poussés dans leurs derniers retranchements pour avoir une chance de vaincre.

Cinq faits en vrac

 Freddy Loix a remporté le rallye d’Ypres à sept (!) reprises, dont trois sous la bannière IRC (2008, 2010 et 2011)
 Le vice-premier ministre belge, Vincent Van Quickenborne, sera le copilote de Tuur Vanden Abeele.
 Le rallye d’Ypres 2012 ne sera pas seulement une manche de l’IRC, mais également de l’ERC et des championnats belge et hollandais de rallye.
 Le parc d’assistance est toujours agréable à Ypres. Les spectateurs ne manqueront pas de goûter aux spécialités locales (mayonnaise frite).
 En se rendant en France, le rallye belge est dans la même situation ‘binationale’ que le rallye de San Marino (qui parcourt pour sa part l’Italie).

Info Motorsport

Photos

Vidéos

expand_less