Motorsport

Présentation du Rallye de Monte-Carlo 2015

Première épreuve du championnat WRC

Recherche

Par Olivier Ferret

20 janvier 2015 - 16:32
Présentation du Rallye de Monte-Carlo

Après une pause de neuf semaines seulement, le Championnat du Monde des Rallyes de la FIA reprend avec la manche inaugurale de la saison, le Rallye Automobile Monte-Carlo (19-25 janvier). Rallye le plus ancien et le plus célèbre au monde, disputé sous le haut patronage de Leurs Altesses Sérénissimes le Prince et la Princesse de Monaco, il s’annonce aussi comme l’un des plus exigeants, avec des conditions hivernales variables en montagne et toute une série de dilemmes quant au choix des pneus.

Sébastien Ogier commencera à défendre son titre dans sa ville natale de Gap, où la majorité de l’épreuve est basée, et les yeux seront rivés sur le duel entre le double Champion en titre Volkswagen et son rival Sébastien Loeb, nonuple Champion du Monde des Rallyes de la FIA et sept fois vainqueur au Rallye Monte-Carlo. Ce dernier participera exceptionnellement au championnat au volant de la DS3 WRC. Outre Volkswagen et Citroën, Hyundai et M-Sport aligneront de solides concurrents ayant une réelle chance de l’emporter, dont un familier du Monte-Carlo, Bryan Bouffier, à bord d’une Ford Fiesta RS WRC, classé deuxième l’an dernier. Le Tchèque Martin Prokop reste un fidèle de la série et l’Italien Lorenzo Bertelli passe quant à lui du WRC 2 à une saison en WRC. Robert Kubica est également de retour et sera l’un des 18 pilotes disputant l’épreuve à bord d’une World Rally Car.

Fait inédit, le Rallye Monte-Carlo sera également une manche du Championnat WRC Junior de la FIA, auquel 11 concurrents sont inscrits avec des Citroen DS3 à deux roues motrices, et du Championnat WRC 2 de la FIA pour les voitures à quatre roues motrices, qui compte lui aussi 11 inscrits. Par ailleurs, l’épreuve inaugurale de la saison du WRC sera également la première manche de la toute nouvelle Coupe RGT de la FIA, et le vrombissement de la Porsche 911s pilotée par Francois Delecour, Marc Duez et Romain Dumas viendra pimenter l’action de l’une des épreuves les plus imprévisibles et les plus complexes de la saison.

En préambule de l’épreuve toutefois, la Cérémonie d’ouverture de la saison WRC, qui accueillera de nombreuses célébrités internationales aux côtés des concurrents, donnera le coup d’envoi du Championnat du Monde des Rallyes de la FIA 2015 à Monaco jeudi après-midi.

LE PARCOURS 2015

Le parcours de cette 83ème édition du Rallye Monte-Carlo a été modifié à plus de 75%, ce qui en fait selon l’organisateur l’un des plus difficiles de son histoire. Cette année, la compétition débutera juste après la cérémonie de départ du jeudi, les concurrents devant affronter deux spéciales de nuit avant de regagner Gap. Une toute nouvelle boucle de trois spéciales sera parcourue à deux reprises le vendredi avant que les équipages ne reviennent à des spéciales plus classiques le samedi pour rejoindre la Principauté de Monaco. L’arrière-pays des Alpes-Maritimes servira de décor aux dernières spéciales du dimanche, le passage du légendaire Col de Turini étant l’avant-dernier test avant la Power Stage de clôture.

LES SPECIALES

De nombreuses nouveautés attendent les meilleurs pilotes du monde afin d’évaluer leurs talents.

Les trois-quarts de l’itinéraire sont nouveaux. L’action prend place sur quatre jours au lieu de trois. Et l’ultime challenge nocturne à travers les montagnes surplombant Monaco sont désormais diurnes.

Les modifications promettent toujours plus d’enthousiasme à l’épreuve la plus prestigieuse du calendrier, celle qui se délecte du faste et du glamour de Monte-Carlo, d’où le rallye débutera jeudi après-midi devant le célèbre Casino.

Toutefois, ce sont bien sur des routes alpines peu accueillantes que les pilotes s’affronteront, avec deux spéciales nocturnes près de Digne-les-Bains qui boucleront le long trajet vers Gap, ville d’accueil initiale du rallye.

Trois nouvelles spéciales dans les Hautes-Alpes et l’Isère seront parcourues à deux reprises le vendredi, étape la plus longue de l’événement.

Après deux défis près de Gap le samedi matin, dont une spéciale marathon de 51,70 km entre Lardier-et-Valença et Faye, les concurrents reviendront à Monaco par les traditionnelles routes séparant Sisteron et Thoard.

L’ultime étape du dimanche, grande classique, prend place dans les Alpes-Maritimes sur les montagnes surplombant le Rocher. On y retrouvera le légendaire passage au Col de Turini, l’un des haut-lieux du WRC où des foules énormes s’y regroupent pour voir les voitures franchir le sommet.

Turini est pris en sandwich entre deux passages sur la spéciale Col St Jean - St Laurent, dont le second passage sera également la Power Stage attribuant des points bonus aux trois pilotes les plus rapides.

S’en suivra le retour à Monaco dimanche après-midi pour l’arrivée devant le Palais, où le Prince Albert décernera les trophées.

Un total de quinze spéciales pour 355,48 km chronométrés sont recensés sur un itinéraire de 1403,08 km.

WRC

Info Motorsport

Photos

Vidéos

expand_less