Motorsport

Présentation : Les as du WTCC prêts à mater la Nordschleife

L’épreuve la plus difficile de l’année

Recherche

Par Olivier Ferret

22 mai 2016 - 13:05
Présentation : Les as du WTCC prêts (...)

Le Championnat du Monde FIA des Voitures de Tourisme a quitté le plus petit circuit de la saison, à Marrakech, pour rejoindre le plus long. La semaine prochaine (26-28 mai), pour la deuxième année consécutive, la mythique Nürburgring Nordschleife accueille en effet la WTCC Race of Germany. Un challenge ultime, long de 25,278 kilomètres, qui combine le tracé Grand Prix et la célèbre Nordschleife, inaugurée en 1927.

Surnommé l’Enfer Vert par Sir Jackie Stewart en raison de la nature très délicate du tracé, la Nürburgring Nordschleife représente le défi le plus fou à relever pour un pilote.

José María López, qui mène au classement WTCC, dans sa quête d’un troisième titre consécutif, est devenu l’an passé le premier pilote, depuis Jacky Ickx et Jochen Mass en 1983, à remporter une épreuve de championnat du monde sur la Nürburgring Nordschleife. L’Argentin de 33 ans s’était en effet imposé à l’issue de la première manche. Le pilote Citroën est ensuite passé à 0.173s de dérober la victoire à son équipier Yvan Muller, dans la seconde, après avoir profité de l’aspiration de l’Alsacien en s’élançant depuis la 10e place sur la grille.

“Ce fut sans aucun doute la course la plus sympa de l’année, confie l’intéressé. Tout est unique sur ce circuit, à commencer par les 25 kilomètres de ce que l’on surnomme l’Enfer Vert, très différents de tout ce que l’on a pu expérimenter jusqu’alors. L’année dernière il s’agissait de mon baptême, j’ai vraiment apprécié, et encore plus d’avoir pu agrémenter cette découverte d’une victoire. C’est génial de pouvoir rouler à fond. Il y a des bosses, des courbes très rapides, une ligne droite interminable… impressionnant !”

Si López a maitrisé la piste l’an passé, aucun autre pilote de la grille ne possède plus d’expérience du circuit que la star locale Sabine Schmitz, qui a ouvert il y a douze mois un nouveau chapitre de l’Histoire du WTCC en devenant la première femme à inscrire un point.

Schmitz, désormais présentatrice de la populaire émission britannique Top Gear, sur la BBC, sera de retour pour un one-shot au volant de la Chevrolet RML Cruze TC1 du team Münnich Motorsport. En raison de ses obligations auprès du programme télévisé, elle devra cependant faire l’impasse sur les premiers tests, puis sur les Essais Libres 1. Le temps sera donc compté pour se ré-acclimater au pilotage d’une World Touring Car, elle qui a pour habitude de piloter des Porsche en GT.

“Nous avons des enregistrements avec Top Gear que je ne peux pas manquer. Je dois être folle de vouloir me mesurer à ces pilotes sans profiter d’autant d’essais. Mais ils veulent que je les rejoigne, alors pas de problème. J’espère jusqu’il pleuvra, car pour moi, la pluie c’est plus de chances de briller !”

La première visite du WTCC sur la Nürburgring Nordschleife a été suivie à la télévision dans 188 pays, soit une audience de 37,397 millions de personnes à travers le monde. Produite en partenariat avec Wige, la couverture est assurée par 68 signaux TV en provenance, notamment, de 32 caméras disséminés en bord de piste, de 24 caméras embarquées et de deux hélicoptères équipés de caméras Cineflex, dont l’un est en action chaque année sur le Tour de France.

WTCR

Info Motorsport

Photos

Vidéos

expand_less