Motorsport

Première balle de match pour Lefebvre en JWRC

Et Chardonnet veut jouer placé en WRC2

Recherche

Par Olivier Ferret

27 septembre 2014 - 08:40
Première balle de match pour Lefebvre en

- Vainqueur de trois des quatre premières épreuves du FIA Junior WRC, Stéphane Lefebvre se présente au départ du Rallye de France-Alsace avec une chance de décrocher le titre.
- Seuls Martin Koči, Quentin Giordano et Alastair Fisher peuvent encore barrer la route du Français. Le champion bénéficiera du volant d’une DS3 R5 pour six manches du WRC2 en 2015.
- Tous issus de la filière Citroën Racing, les jeunes Eric Camilli, Frédéric Hauswald et Yohan Rossel tenteront de se mettre en évidence lors de leur rallye national.

Vainqueur au Portugal, en Pologne et en Allemagne, septième en Finlande… Stéphane Lefebvre prendra le départ du Rallye de France – Alsace avec 29 points d’avance sur Martin Koči, son plus proche poursuivant. Quentin Giordano est à 32 points, Christian Riedemann – forfait sur cette épreuve – à 35 et Alastair Fisher à 39.

En cas de nouveau succès à Strasbourg, Stéphane Lefebvre sera mathématiquement assuré du sacre. Mais la victoire n’est pas obligatoire. Il lui faudra juste concéder un minimum de points sur ses derniers concurrents (4 sur Koči, 7 sur Giordano et 14 sur Fisher) pour succéder à Sébastien Chardonnet et profiter d’un programme en DS3 R5 la saison prochaine.

Pour les autres prétendants au titre, la calculatrice pourra être laissée de côté. Impressionnant depuis la manche inaugurale, le Slovaque Martin Koči paie cher son résultat nul en Allemagne. Mais il avait eu le temps de montrer ses qualités sur asphalte et il figurera bien parmi les candidats à la victoire. En progrès constant depuis le début de l’année, Quentin Giordano reste sur trois podiums consécutifs. Le Lorrain, qui a grandi à quelques encablures de Pays d’Ormont, la spéciale « juge de paix » du rallye, aura une belle carte à jouer sur son épreuve nationale.

En l’absence de l’Allemand Christian Riedemann, le Britannique Alastair Fisher devient le quatrième postulant. Il sera également un sérieux prétendant aux premiers rôles en France, mais il devra compter sur un faux pas de Stéphane Lefebvre pour se maintenir dans la course au titre. Simone Tempestini et Kornel Lukacs pourront engranger un peu plus d’expérience au volant de la DS3 R3. L’objectif sera identique pour le Polonais Aron Domzala qui fait son retour avec un nouveau copilote, Szymon Gospodarczyk.

S’ajoutant à Stéphane Lefebvre et Quentin Giordano, Eric Camilli, Frédéric Hauswald et Yohan Rossel composeront la colonie française à domicile. Après un début de course marquant en Allemagne, Camilli peut déjà être rangé parmi les favoris de ce cinquième rendez-vous de la saison.

Pour Frédéric Hauswald et Yohan Rossel, cette première apparition en FIA Junior WRC est très attendue. Révélés par le Citroën Racing Trophy Junior, ils vont pouvoir s’illustrer au niveau mondial. En terme d’expérience, Hauswald se présente avec de solides atouts, puisqu’il a rallié l’arrivée des deux précédentes éditions du Rallye de France, qui traverse son Alsace natale. À seulement 19 ans, Rossel fera ses grands débuts en WRC. Il s’agira également de sa première course au volant de la DS3 R3.

Avec cinq partants, la France pourrait s’assurer du Trophée des Nations avant l’ultime manche de la saison. La Slovaquie pointe à 78 points, devant l’Allemagne, la Grande-Bretagne et la Roumanie.

« L’intérêt pour le FIA Junior WRC ne faiblit pas », souligne Marek Nawarecki, responsable compétition-clients de Citroën Racing. « Nous enregistrons même l’engagement de nouveaux pilotes qui auront l’opportunité de découvrir la catégorie et de montrer leurs qualités au volant de DS3 R3. Ce Rallye de France s’annonce capital dans le dénouement du championnat avec Stéphane Lefebvre poursuivi par Martin Koči, Quentin Giordano et Alastair Fisher. Sur une épreuve aussi sélective, nos équipages devront faire preuve de maturité pour se distinguer. »

WRC2 : SÉBASTIEN CHARDONNET VEUT JOUER PLACÉ

Champions WRC3 et vainqueurs du Citroën Top Driver la saison dernière avec une DS3 R3, Sébastien Chardonnet et Thibault de la Haye évoluent cette année en WRC2. Deuxièmes en Sardaigne avec la DS3 R5, ils ont signé des meilleurs temps dans la catégorie en Finlande et en Allemagne.

Pour leur quatrième participation au Rallye de France – Alsace, ils seront opposés à huit autres concurrents avec l’ambition de mettre à profit l’expérience accumulée depuis le début de l’année. « Nous avons été performants sur asphalte lors du Rallye d’Allemagne », rappelle Sébastien. « Pour notre rallye national, nous aurons à cœur de briller. C’est une épreuve importante pour nous. J’ai vraiment hâte d’être au départ en Alsace avec l’objectif de concrétiser nos prestations par un bon résultat. La voiture possède un très fort niveau de compétitivité sur cette surface. Avec Thibault, nous savons que la bataille sera serrée. Et si la réussite est avec nous, nous devrions être bien placés. »

WRC

Info Motorsport

Photos

Vidéos

expand_less