Motorsport

Premier top 5 en WRC pour Stéphane Lefebvre !

"C’est bien de finir le rallye sur cette bonne note"

Recherche

Par Olivier Ferret

24 janvier 2016 - 18:25
Premier top 5 en WRC pour Stéphane (...)

Disputée dans l’arrière-pays niçois, la dernière étape du 84e Rallye Monte-Carlo n’a pas apporté de grands changements à la hiérarchie. Confirmant leur progression, Stéphane Lefebvre et Gabin Moreau ont conservé la cinquième place du classement général. Il s’agit de leur meilleur résultat en Championnat du Monde des Rallyes.

Composée de trois spéciales – dont un passage par le mythique col de Turini – la quatrième et dernière journée du Rallye Monte-Carlo était à priori la plus simple à négocier. Les routes étant majoritairement sèches, Stéphane Lefebvre choisissait les pneus Michelin Pilot Sport S5 (slicks tendres) pour l’ensemble de la matinée.

Cinquième dans « Col de l’Orme – St Laurent », l’équipage Abu Dhabi Total WRT franchissait un palier supplémentaire en réalisant le troisième chrono entre La Bollène Vésubie et Peira Cava, via le Turini ! A 4/10e au kilomètre, jamais le pilote nordiste ne s’était autant rapproché du scratch en WRC.

En venant à bout de la Power Stage sans encombres, Stéphane validait la cinquième place finale. Il passait tout près de marquer un point de bonus dans la Power Stage, puisqu’il terminait quatrième à 23/1000e d’Andreas Mikkelsen.

Félicités par Bernard Piallat, Team Principal d’Abu Dhabi Total WRT, et Yves Matton, Directeur de Citroën Racing, Stéphane Lefebvre et Gabin Moreau pouvaient enfin souffler et franchir le podium final d’un « vrai Monte-Carlo ». Dans trois semaines, l’équipe Abu Dhabi Total WRT poursuivra sa saison au Rally Sweden (11-14 février) avec trois voitures, confiées à Kris Meeke / Paul Nagle, Craig Breen / Scott Martin et Khalid Al-Qassimi / Chris Patterson.

IL A DIT

Stéphane Lefebvre : « Je suis évidemment très heureux de terminer dans le top 5, surtout au terme d’un rallye aussi difficile. Je manquais d’expérience lorsque le niveau d’adhérence changeait sans cesse et c’était alors compliqué de trouver le bon rythme. Lorsque les conditions sont devenues plus constantes, j’ai pu tirer parti de mon expérience de la fin de saison 2015. Dans la continuité de notre performance dans Sisteron-Thoard samedi soir, j’ai continué à aligner des temps dans le top 5 tout au long de cette quatrième étape. La spéciale du col du Turini était plus humide que je ne l’aurais pensé et j’ai assuré dans la descente. Pourtant, je réalise le troisième temps ! C’est bien de finir le rallye sur cette bonne note. »

WRC

Info Motorsport

Photos

Vidéos

expand_less