Motorsport

Portugal, ES16-17 : Suninen, Sordo et Lappi se disputent le podium

Lutte intense pour la troisième place

Recherche

Par www.wrc.com

20 mai 2018 - 11:10
Portugal, ES16-17 : Suninen, Sordo (...)

La bataille pour la troisième marche du podium fait rage au Vodafone Rally de Portugal après la pénalité infligée à Dani Sordo.

Samedi soir, Dani Sordo (Hyundai i20) recevait une pénalité de dix secondes pour avoir délogé deux ballots de paille sur un rond-point de l’ES8 organisée dans les rues de Porto la veille. La décision reléguait l’Espagnol au quatrième rang, derrière Teemu Suninen (Ford Fiesta).

Sa situation empirait sur Montim, la première spéciale de la journée. Esapekka Lappi (Toyota Yaris) le dépassait au classement général, mais le pilote Hyundai répliquait sur Fafe pour reprendre son bien avec une avance de 7/10e de seconde. À trois spéciales de l’arrivée, son retard sur Teemu Suninen s’élevait à 9’’5.

« La voiture glissait beaucoup à l’arrière sur la première spéciale », confiait-il, frustré malgré son deuxième temps sur Fafe. « J’ai fait de mon mieux, mais les conditions étaient délicates et j’ai perdu un peu de temps sur Teemu Suninen. »

De son côté, Teemu Suninen se plaçait bien pour signer le meilleur résultat de sa carrière avec le deuxième temps sur Montim et le quatrième sur Fafe.

« Je dois juste améliorer mon pilotage », tempérait le Finlandais. « Je crois que nous pouvons le faire. Je veux vraiment être sur le podium et j’attaque beaucoup pour y arriver. »

Auteur du scratch sur Montim et troisième à Fafe, les propos d’Esapekka Lappi faisaient écho à ceux de son compatriote.

« La lutte fait rage, mais les écarts sont encore trop grands », déclarait-il. « Je fais tout ce que je peux, je ne peux pas aller plus vite ! Teemu fait vraiment du bon travail. »

En parallèle, le leader Thierry Neuville (Hyundai i20) faisait preuve de prudence en embarquant deux roues de secours. Cinquième à Montim et septième à Fafe, le Belge évitait soigneusement tout risque inutile tout en conservant une avance de 39’’3 sur Elfyn Evans (Ford Fiesta).

« J’ai voulu être prudent en prenant six pneus », expliquait-il. « Je suis à l’abri du besoin en cas de crevaison. L’arrière-train était très mobile sur Fafe, donc il faut améliorer l’équilibre. Ce sera difficile sur la Power Stage, mais le plus important est de rallier l’arrivée. »

Toujours isolé à la sixième place, Mads Østberg (Citroën C3) connaissait un début de journée tranquille pour sa part.

WRC

Info Motorsport

Photos

Vidéos

expand_less