Motorsport

Portugal, ES12 : Neuville s’échappe, grosse sortie pour Meeke

Le Belge compte pratiquement trente secondes d’avance

Recherche

Par www.wrc.com

19 mai 2018 - 14:10
Portugal, ES12 : Neuville s'échappe, (...)

Samedi matin, Thierry Neuville a accentué son avance en tête du Vodafone Rally de Portugal. Le Belge compte près de trente secondes d’avance grâce à sa superbe prestation sur la plus longue spéciale de l’épreuve.

Au terme des 37,6 kilomètres de la spéciale d’Amarante, Thierry Neuville (Hyundai i20) battait Elfyn Evans (Ford Fiesta) pour 17’’2. Après avoir réduit l’écart qui le séparait du leader, le Gallois était alors relégué à 29’’9.

« Nous avons fait quelques changements avant la spéciale », confiait Thierry Neuville, détenant une occasion en or de déposséder Sébastien Ogier (Ford Fiesta) des commandes du championnat. « C’était assez glissant, donc j’ai décidé d’attaquer. Ce sera très cassant cet après-midi, il faudra donc être prudent. »

« Tout va bien, mais cela n’a pas toujours été le cas », constatait Elfyn Evans, huitième seulement sur cette spéciale. « Je ne savais pas quoi faire pour y remédier. J’avais l’impression d’avoir perdu toute traction dans la seconde partie de la spéciale. »

Auteur du quatrième temps, Dani Sordo (Hyundai i20) revenait à cinq secondes du Gallois tout en distançant Teemu Suninen (Ford Fiesta), désormais 19’’7 derrière. Le Finlandais reconnaissait avoir commis quelques erreurs sous la pression d’Esapekka Lappi (Toyota Yaris), troisième de l’ES12 et désormais à 4’’8 de son compatriote. Mads Østberg (Citroën C3) suivait, en embuscade.

Craig Breen (Citroën C3) connaissait une matinée difficile dans sa position d’ouvreur. L’Irlandais grimpait toutefois au septième rang après une nouvelle déception pour Kris Meeke. Le Britannique sortait large dans un droite et sa Citroën C3 WRC partait en tonneau. L’équipage est indemne, mais sa journée est terminée.

Leader du WRC 2, Stéphane Lefebvre (Citroën C3 R5) occupait la huitième place devant Pontus Tidemand (Skoda Fabia R5) et Lukasz Pieniazek (Skoda Fabia R5).

WRC

Info Motorsport

Photos

Vidéos

expand_less