Motorsport

Peugeot signe le doublé à Sebring

Une première victoire française

Recherche

Par Franck D.

21 mars 2010 - 10:17
Peugeot signe le doublé à Sebring

Venu en Floride préparer les prochaines 24 Heures du Mans, le Team Peugeot Total va repartir mercredi riche d’enseignements et fort d’un doublé qui fera date. Les Peugeot 908 HDi FAP sont en effet les premières françaises à s’imposer depuis la création de l’épreuve en 1952 et elles signent leur troisième doublé consécutif.

La 07 (Wurz/Gené/Davidson) devant la 08 (Bourdais/Minassian/Lamy)

Elancées depuis la première de la grille de départ, les deux lionnes n’ont jamais été séparées par plus de quelques secondes tout au long des 12 heures de la course malgré la chaleur, le trafic en piste, les safety cars ou les aléas sportifs. Aucun problème mécanique n’est venu perturber le bon déroulement démontrant ainsi la grande fiabilité des 908 HDi FAP, une fiabilité qu’il faudra confirmer lundi et mardi à l’occasion de la poursuite du roulage en Floride. Une crevaison, deux têtes à queue et les arrêts aux stands ont départagé les voitures. Au terme des 367 tours parcourus, c‘est finalement la N°07 aux mains de Marc Gené, Alexander Wurz et Anthony Davidson qui s’impose devant sa jumelle pilotée par Sébastien Bourdais, Nicolas Minassian et Pedro Lamy. Après les 24 Heures du Mans et Petit Le Mans, Sebring est le troisième doublé d’affilée pour Peugeot. Il s’agit aussi d’une première victoire française et la fin d’un certain règne allemand en Floride depuis 11 ans !

Au fil des rebondissements

Parti depuis la pole position, Alexander Wurz sur la N°07 chaussée de pneus « soft » gardait l’avantage non sans mal face à Sébastien Bourdais sur la 08 elle en « medium ». Sur ce rythme, la Lola pilotée par Pirro venait se mêler à la partie et s’intercalait entre les deux Peugeot. A l’occasion du premier ravitaillement, Wurz cédait le volant à Gené et le team en profitait pour changer les gommes. Cet arrêt plus long de fait donnait raison à la 08 qui enchaînait deux relais avec le même train de pneus et prenait ainsi les rênes de la course. L’avance de l’équipage Bourdais/Lamy/Minassian s’accentuait peu après le cap de la 4e heure de course avec le tête à queue d’Anthony Davidson. Cette petite bévue fut comblée à la mi-course avec une bonne stratégie de stand qui inversait les positions. Puis nouveau changement de leader, lors d’un ravitaillement où la 08 reprenait les commandes au détriment de sa jumelle ! Les rebondissements s’enchaînaient avec au 262e tour une crevaison à l’arrière gauche qui touchait la voiture de tête et inversait la tendance. La N°07 au sommet du classement ne changera plus de position, aidée dans la dernière demi-heure par un tête à queue de Sébastien Bourdais qui jetait ses dernières armes dans la bataille. Au final, le Britannique Davidson s’impose pour sa première course avec Peugeot au côté des deux vainqueurs des 24 Heures du Mans 2009, Alexander Wurz et Marc Gené qui découvrait ce circuit. Deuxième, l’équipage de la 08 offre le doublé et le meilleur tour en course signé par Sébastien Bourdais.

Lundi et mardi, une voiture poursuivra l’endurance avec Marc Gené, Anthony Davidson et Simon Pagenaud.

Olivier QUESNEL : « Nous sommes venus ici pour valider un grand nombre de points. Le contrat est rempli ! Même en l’absence de notre principal adversaire, nous avons, je pense, assuré un magnifique spectacle puisque nous n’avons décidé de figer les positions qu’à l’issue du dernier ravitaillement à 30 minutes de l’arrivée. Ce ne fut pas facile à vivre mais très instructif. Il faut souligner la fiabilité des 908 HDi FAP qui sera une clef déterminante au Mans mais aussi la cohérence des ravitaillements, de la stratégie et le très bon travail d’ensemble de l’équipe. Nous allons savourer ce moment avec fierté puisque pour la première fois un drapeau français va s’ajouter sur le grand tableau du palmarès de cette épreuve et que la 908 entre au panthéon des grandes voitures d’endurance puisqu’elle a gagné toutes les plus grandes courses. C’est prometteur mais il ne faut rien relâcher ! »

Anthony DAVIDSON : « C’est un jour fantastique pour moi et pour tout le Team Peugeot Total. J’ai tellement pris de plaisir à piloter la 908 ! Ce fut une lutte très serrée que j’ai appréciée. Je suis très heureux d’avoir gagné pour mon arrivée dans l’équipe et je remercie tout le Team qui a fait un travail fantastique ».

Alexander WURZ : « C’est un résultat parfait pour Peugeot qui amène ses deux voitures à l’arrivée et aux deux premières places. La victoire s’est décidée au dernier ravitaillement alors que l’on avait attaqué pendant toute la course. »

Marc GENE : « C’est une très bonne préparation pour Le Mans aussi bien pour nous pilotes que pour toute l’équipe. C’est un entrainement parfait pour les dépassements sur une piste très exigeante. »

La course... derrière

L’Aston Martin N°007 de Mücke-Primat-Fernandez a fait la course seule, à la troisième place et n’a pas rencontré de souci. L’équivalence diesel-essence de 2010 n’est pas encore très équilibrée pour le team de David Richards. L’Aston finit devant la Lola de Drayson.

En catégorie P2, l’Acura Highcroft a connu des problèmes électriques avec un faisceau fondu et a donc du laisser la victoire à la Porsche RS Spyder de Citosport. La Lola de Dyson termine en troisième et dernière position des P2.

La bagarre cette année on l’a trouvé chez les GT2. Malgré les drapeaux jaunes, la Ferrari F430 Risi n°62 de Melo-Kaffer-Bruni a tenu bon et s’impose devant les deux BMW du team Rahal, la 92 finissant devant la 90 à la faveur d’un tête-à-queue de Dirk Müller dans le dernier tour de la course.

Pos.Cat.ÉquipageÉquipeVoitureToursÉcart
1 P1 Gene/Wurz/Davidson Peugeot Peugeot 908 367
2 P1 Minassian/Lamy/Bourdais Peugeot Peugeot 908 367 +13s817
3 P1 Mucke/Primat/Fernandez Aston Martin Lola-Aston Martin 364 +3
4 P2 Pickett/Graf/Maassen Cytosport Porsche 353 +14
5 P2 Brabham/Pagenaud/Franchitti Highcroft Acura 349 +18
6 GT2 Melo/Kaffer/Bruni Risi Ferrari 331 +36
7 GT2 Auberlen/Milner/Werner BMW Rahal Letterman BMW 330 +37
8 GT2 Hand/Müller/Priaulx BMW Rahal Letterman BMW 330 +37
9 GT2 Bergmeister/Long/Lieb Flying Lizard Porsche 329 +38
10 PC Tucker/Bouchut/Wilkins Level 5 Oreca 327 +40
11 GT2 Law/Neiman/Lietz Flying Lizard Porsche 325 +42
12 P1 Drayson/Cocker/Pirro Drayson Lola-Judd 324 +43
13 GT2 Brown/Cosmo/Barbosa Extreme Speed Ferrari 323 +44
14 GT2 Krohn/Jonsson/van de Poele Risi Ferrari 321 +46
15 GT2 Magnussen/OmConnell/Garcia Corvette Corvette 320 +47
16 GT2 Beretta/Gavin/Collard Corvette Corvette 320 +47
17 PC Zugel/Jeannette/Julian Green Earth Gunner Oreca 311 +56
18 GTC Gonzalez/Leitzinger/Keen Alex Job Porsche 308 +59
19 GTC Sweedler/Kapudija/Lueders Alex Job Porsche 305 +62
20 GTC Gonzalez/Diaz/Kelly Car Amigo – AJR Porsche 304 +63
21 P2 Dyson/Smith/Meyrick Dyson Lola-Mazda 303 +64
22 GTC Rodriguez/Bieker/Friedman WERKS II Racing Porsche 302 +65
23 GT2 Robertson/Robertson/Murry Robertson Doran Ford 300 +67
24 GTC Lewis/Vento/Aschenbach Velox Porsche 299 +68
25 GTC Richard/Ende/Lally TRG Porsche 282 +85
26 PC Wallace/Hildebrand/Sutherland Genoa Oreca 281 +86
27 GTC Curtis/Sofronas/Pilgrim GMG Porsche 280 +87
28 GT2 Sharp/van Overbeek/Farnbacher Extreme Speed Ferrari 271 +96
29 GT2 Sellers/Henzler/Pilet Falken Porsche 255 +112
30 PC Feinberg/Marcelli Primetime Oreca 324 +133
31 PC Pagerey/Wong/Ducote Intersport Oreca 232 +135
32 PC Tucker/Hunter-Reay/Gue Level 5 Oreca 224 +143
33 GT2 Gentilozzi/Goossens/Dalziel Jaguar RSR Jaguar 11 +356
34 P1 Willman/Burgess/Ehret Autocon Lola-AER 0 +367
keyboard_arrow_left
keyboard_arrow_right

Endurance

Info Motorsport

Photos

Vidéos

expand_less