Motorsport

Peugeot au Mans pour défendre son titre

Peugeot vainqueur mais Peugeot challenger

Recherche

Par Franck D.

1er juin 2010 - 13:53
Peugeot au Mans pour défendre son (...)

Fort de son doublé retentissant décroché il y a un an dans la Sarthe, Peugeot repart à la conquête de ce Trophée si convoité. Douze mois de préparation ont tenu sous pression une équipe avide de récidive. Douze mois de travail pour affronter de nouveau ce mythe qui attire chaque année plus de 250.000 spectateurs.

De 2009 à 2010 : Emotion et exigence.

L’émotion de la victoire est exceptionnelle tant les aléas, les rebondissements ou péripéties sont nombreux au cours des deux tours d’horloge. En 2009, Peugeot a savouré ce succès et a pu mesurer l’engouement qu’il a suscité tant auprès du grand public qu’en interne. La 908 HDi FAP victorieuse et ses trois pilotes, Alexander Wurz, Marc Gené, David Brabham sont partis en « tournée » de juin à septembre avant que la voiture ne rejoigne les ateliers de Vélizy. Depuis, le Team Peugeot Total n’a jamais baissé sa garde avec 2010 en ligne de mire, l’année des 200 ans de Peugeot ! La Marque a dévoilé en janvier un nouveau projet dont l’objectif est de toujours placer l’émotion au sein de l’expérience automobile. Le sport automobile qui a toujours été dans l’ADN de Peugeot, incarne parfaitement la nouvelle identité : Peugeot, MOTION & EMOTION.

Une préparation minutieuse

11 séances d’essais, sous forme de simulations, de travail de set up ou de développement d’une gamme complète de pneumatiques avec Michelin ainsi que 3 courses se sont enchaînées depuis le 14 juin 2009. « Notre travail, explique Bruno Famin directeur technique, a d’abord porté sur l’adaptation de la 908 HDi FAP à la réglementation 2010, à savoir sur le moteur et la carrosserie. La seule évolution aéro a porté sur le développement de configurations mieux adaptées au nouveau niveau de puissance moteur. Nous nous sommes évertués à essayer de retrouver un peu de la puissance perdue suite à l’évolution du règlement : amélioration de la combustion avec Bosch, réduction des pertes par frottement avec Total et augmentation de la perméabilité des lignes d’admission et d’échappement avec Dow. Tous les points qui ont pu nous poser problème en 2009 ont également été étudiés sans oublier le travail constant de fiabilisation. La 908 HDi FAP a entamé sa quatrième et ultime année de compétition. Elle montre de très grandes qualités et je pense que nous allons vivre des 24 Heures du Mans d’une incroyable intensité, très serrées et disputées de bout en bout ».

Les 1000 km de Spa-Francorchamps en mai dernier ont offert un aperçu de ce que seront certainement les 24 Heures du Mans 2010 : un sprint où la moindre faute, le moindre écart que ce soit dans les stands, sur la piste ou en stratégie sera immédiatement sanctionnée. Il était donc primordial pour l’équipe de se mettre en condition de stress de la course afin de répéter chaque geste. Les 10 Heures de Petit Le Mans en octobre, les 12 Heures de Sebring en mars et plus récemment les 1000 km de Spa auront permis au Team Peugeot Total d’acquérir encore d’avantage de maturité, le tout concrétisé par un enchaînement de doublés. La 908 HDi FAP possède donc un palmarès exceptionnel. 15 victoires en 21 courses sont à son actif parmi lesquelles les plus grandes au Monde : 24 Heures du Mans, 12 Heures de Sebring, 10 Heures de Petit Le Mans, etc.

Depuis leur retour de Spa, les trois 908 HDi FAP officielles ont été démontées, analysées et remontées pour un départ vers le Mans le dimanche 6 juin afin de satisfaire aux vérifications techniques. Les mécaniciens ont répété leurs gestes au sein des ateliers, que ce soit ceux de changements de roues ou bien d’interventions rapides afin de palier à toutes les éventualités. « Nous avons également rodé les pièces du Mans à Magny-Cours, poursuit Bruno Famin avant d’effectuer un ultime déverminage des voitures de course à Satory. Nous roulerons ensuite le mercredi et le jeudi pour les essais libres et qualificatifs avec en premier lieu, un travail d’adaptation du set-up des trois voitures mais aussi une évaluation de notre consommation carburant, pneus, tout en engrangeant un maximum d’informations indispensables pour la course. Mercredi soir, les moteurs seront changés afin d’être préservés pour la course ».

Peugeot vainqueur mais Peugeot challenger

« Notre victoire aux 24 Heures du Mans 2009 nous a apporté une certaine sérénité, souligne Olivier Quesnel, Directeur de Peugeot Sport. Nous avions en effet l’impression d’être dos au mur l’an dernier. Nous avons toujours cette pression mais cette fois elle nous aide à avancer positivement. C’est la plus grande course au Monde et battre Audi, qui était le constructeur référent en endurance, nous a procuré une grande fierté. Nous avons fait tous les efforts possibles pour bien se préparer et pour gagner, mais chacun sait que tout peut arriver dans une course aussi longue et, malgré tout le travail qui a été mené, c’est Le Mans qui décidera de son vainqueur. Je m’attends à une course d’une énorme intensité car je suis sûr que notre concurrent principal a évolué. Nous en avons eu un aperçu à Spa. Et il ne faut pas occulter les autres voitures, dont les Aston Martin qui se montrent depuis l’an dernier plus rapides en Vmax, ce qui contraint parfois nos pilotes à quelques prises de risques pour les dépassements. Nous avons une voiture qui en est à sa quatrième année d’exploitation et à ce titre, nous nous repositionnons en challenger, bien qu’étant vainqueur sortant ».

Dans sa quête, l’équipe Peugeot Sport, déjà aux couleurs de Total, Michelin, Bosch, Dow, Eurodatacar, Peugeot Financement et BRM sera renforcée par PlayStation dès cette 78e édition des 24 Heures du Mans.

Neuf sprinters

Homogènes, soudés, rapides et expérimentées, les neuf pilotes du Team Peugeot Total 2010 sont prêts à en découdre avec leurs adversaires pour faire briller Peugeot. A eux neuf, ils comptabilisent 54 participations aux 24 Heures du Mans !

908 HDi FAP N°1 : rétroviseurs bleus Anthony DAVIDSON (GBR) - Marc GENE (ESP) – Alexander WURZ (AUT) Marc et Alexander sont les tenants du titre. Si Gené compte un succès à son actif, Alexander en a deux en trois participations au Mans. Ce trio européen a d’autre part triomphé à Sebring en mars dernier.

908 HDi FAP N°2 : rétroviseurs blancs Nicolas MINASSIAN (FRA) – Franck MONTAGNY (FRA) - Stéphane SARRAZIN (FRA) Equipiers en 2002 chez Oreca, ces garçons se connaissent et se complètent parfaitement. Ces français ont une grande expérience du Mans comptabilisant à eux trois 27 participations. Stéphane Sarrazin est d’autre part détenteur des trois dernières pole positions.

908 HDi FAP N°3 : rétroviseurs rouges Sébastien BOURDAIS (FRA) – Pedro LAMY (POR) – Simon PAGENAUD (FRA) Ils sont les vainqueurs de Spa-Francorchamps au terme d’une course époustouflante et rythmée. Pedro a d’autre part enchaîné avec un succès aux 24 Heures du Nürburgring et Simon à Laguna Seca en ALMS.

Les chiffres clés

 4 Peugeot 908 HDi FAP s’aligneront au départ (3 officielles – 1 Oreca)
 21 courses et 15 victoires sont à l’actif de la 908 HDi FAP depuis 2007
 191 heures en course pour les 908 HDi FAP sur 192 heures possibles depuis leur 1ere participation en 2007 aux 24 Heures du Mans
 Les 9 pilotes comptabilisent 54 participations aux 24 Heures du Mans
 2000 invités Peugeot aux 24 Heures du Mans 2010 (réseau, filiales, partenaires, presse…)
 25.000 m2 de réceptif, 40 voitures exposées

Endurance

Info Motorsport

Photos

Vidéos

expand_less