Petit Le Mans, Libres 4 : Audi domine une séance écourtée

Tom Kristensen s’est montré le plus rapide

Recherche

Par

30 septembre 2011 - 17:42
Petit Le Mans, Libres 4 : Audi (...)

Avant les qualifications de l’après-midi, les concurrents du Petit Le Mans ont eu droit à un dernier galop d’essais libres durant une heure. La session a été interrompue à trois reprises, une première fois suite à l’arrêt d’une LMPC (Performance Tech Motorsports) sur le circuit. Le deuxième drapeau rouge est intervenu à mi-séance suite à la sortie de Pierre Ragues au volant de la OAK-Pescarolo n°15. L’auto est partie en travers pour terminer sa course dans la pile de pneus, l’arrière étant endommagé. Le pilote OAK Racing s’en est sorti sans dommage. A 13 minutes du terme, la Ferrari F458/Luxury Racing n°59 pilotée alors par Stéphane Ortelli, a légèrement touché la ORECA-FLM 09/Intersport Racing de David Ducote au Turn 1. Si la GT a pu poursuivre sa route sans encombre, la LMPC est partie en travers sans rien toucher. Au moment où la Formula Le Mans a voulu repartir, la Doran-Ford GT/Robertson Racing de David Murry est arrivée sur la même trajectoire, le pilote américain ne pouvant rien faire pour éviter le choc. Les deux autos sont salement amochées.

Du côté des chronos, Tom Kristensen s’est montré le plus rapide au volant de l’Audi R18 TDI n°2, avec un chrono de 1.10.179. Le Danois a devancé la Peugeot 908 de Anthony Davidson de 168 millièmes et la seconde Audi R18 TDI de Romain Dumas (à 501 millièmes). Franck Montagny (Peugeot 908) et Marc Gené (Peugeot 908 HDi FAP) complètent le quinté de tête. Si les « Diesels » n’ont pas tourné plus vite, les « Essence » se sont quant à elles rapprochées, puisque la meilleur d’entre elles n’est qu’à 1.328s du meilleur temps. Steven Kane (Lola-Mazda/Dyson Racing) a pris le meilleur sur Andrea Belicchi (Lola-Toyota/Rebellion Racing) et Olivier Pla (OAK-Pescarolo). Les deux Lola Aston Martin suivent dans la hiérarchie. Malgré sa sortie, la OAK-Pescarolo a été créditée du 11ème temps.

Comme hier, Christophe Bouchut (HPD ARX-01g/Level 5 Motorsports) s’est placé assez rapidement en haut de la feuille des temps en LMP2, mais l’Isérois a une nouvelle fois été devancé en fin de séance par Jean-Karl Vernay (ORECA 03/Signatech-Nissan). Jacques Nicolet a hissé la OAK-Pescarolo au 3ème rang, devant la seconde HPD/Level 5. La catégorie LMPC a été dominé par CORE Autosport (Gunnar Jeannette).

Les BMW M3 ont animé la séance, en se plaçant aux deux premières places, Dirk Müller devant Dirk Werner. Comme d’habitude, les écarts sont ultra serrés, le Top Ten se tenant dans la même seconde. On trouve deux Ferrari F458 derrière les deux M3, avec dans respectivement Jaime Melo (Risi Competizione) et Gianmaria Bruni (AF Corse). La première Corvette C6.R est reléguée à la 5ème place, tout juste devant la Porsche 91 GT3-RSR/Lizards de Bergmeister. Viennent ensuite les deux F458/Extreme Speed Motorsports et la Ferrari/Luxury Racing de Stéphane Ortelli. Notons que les deux Lotus Evora ont pris la piste. Krohn Racing (Nic Jönsson) s’est à nouveau illustré en GTE-Am, en devançant Proton Competition et AF Corse. Domination Black Swan Racing (Jeroen Bleekemolen) en GTC.

Endurance

Info Motorsport

Photos

Vidéos