Pescarolo : "La parenthèse est maintenant refermée"

La voiture est restée comme elle était en 2009

Par

12 mars 2011 - 09:25
Pescarolo : "La parenthèse (...)

C’est en fin de journée que Pescarolo Team Autovision a présenté son programme ainsi que l’ensemble de ses partenaires. Il est peu de dire que Henri Pescarolo était un brin ému après une année 2010 sans course : « On peut dire que notre auto date de fin 2009 avant une parenthèse d’un an. Tout le monde a beaucoup souffert. La voiture est restée comme elle était en 2009, l’écurie ayant disparu progressivement. Toute notre équipe a été mise au chômage par obligation. La parenthèse est maintenant refermée et nous faisons abstraction de l’année noire que nous venons de vivre. »

C’est donc une nouvelle étape pour Henri, Claude Galopin et toute l’équipe : « C’est pour tout le monde un nouveau démarrage. Durant l’intersaison, il y a eu un fort engouement pour soutenir Pescarolo Sport. Enormément de supporters nous ont apporté beaucoup de courage pour ne pas abandonner. Le soutien moral a été important. L’écurie a ensuite été liquidée pour le plus grand malheur de tout le monde. Heureusement, Jacques Nicolet et Joël Rivière se sont portés acquéreurs des actifs et il a fallu trouver le budget de fonctionnement. Malheureusement, les lois françaises sont parfois mal faites, ce qui fait que certains peuvent gagner aussi cher à ne pas travailler qu’à être actif. Le 3 janvier dernier, l’usine a été ouverte avec tous mes fidèles compagnons que je ne peux que remercier. Chacun a retrouvé sa place. De nouveaux partenaires nous ont rejoint, dont Autovision. C’est là que s’est passé notre redémarrage. »

Pescarolo Team sait mieux que quiconque qu’il n’est pas facile de trouver des partenaires : « La plupart des grandes entreprises françaises ont l’ordre de leur conseil d’administration de ne pas faire de sponsoring en sport automobile et on ne peut que le déplorer. Je suis ravi que Pascal Carras (Autovision) nous ait rejoint comme partenaire principal. » Le team sarthois en a profité pour présenter ses différents partenaires, tels Nerim, Eolen ou Renault Rent. Le but est maintenant de bien figurer en Le Mans Series avant la construction d’une nouvelle auto en vue d’un programme Intercontinental Le Mans Cup. Une décision devrait intervenir dans les prochains mois.

Propos recueillis par Laurent Mercier

Endurance

Recherche

Info Motorsport

Photos

Vidéos