Motorsport

“Pechito” López focalisé sur l’Argentine

Il donne ses impressions avant son épreuve à domicile

Recherche

Par

11 juillet 2014 - 13:41
“Pechito” López focalisé sur l’Argentine

Dans moins d’un mois, la course du WTCC en Argentine accueillera un… Argentin en tête du classement provisoire du championnat. Au terme de la saison européenne, José María López a rejoint son domicile quelques jours afin de profiter d’un repos bien mérité, mais aussi pour rencontrer la presse argentine à qui il a confié ses impressions avant son épreuve à domicile.

« Je serai le pilote local, je connais le circuit et je l’apprécie beaucoup, a confié Pechito. Pas seulement parce que j’y ai gagné en WTCC dès mes débuts l’an passé, mais aussi parce que j’en garde le souvenir de mes succès passés dans le championnat national. J’attends cette course avec beaucoup d’enthousiasme. J’imagine déjà les stands bondés pour ce glorieux week-end pendant lequel les Argentins démontreront leur amour pour le sport automobile. »

Il reconnaît qu’il ne s’attendait pas à un début de saison aussi positif, et tente d’analyser les raisons de son succès. « J’ai dû une nouvelle fois m’adapter à un nouveau championnat et il m’a fallu travailler dur pour atteindre ce niveau de performance. Je suis satisfait car je n’ai commis que peu d’erreurs et mon seul abandon, à Moscou, résulte d’un problème de boîte de vitesses. Je voudrais encore progresser sur les départs, mais je suis heureux car les résultats sont positifs. Chaque moment compte dans une carrière et mes premiers pas en karting en Europe, ensuite la monoplace, puis mon retour en Argentine pour courir en Tourisme, sont partie intégrante du processus d’apprentissage. Ces dernières années, il m’a fallu appréhender la course portière contre portière, le pilotage d’une traction ou toute autre forme de situation. »

Concernant sa situation au championnat, il admet que le plus dur est à venir, désormais. « Le poids sur mes épaules est de plus en plus lourd. Je suis heureux d’en être là aujourd’hui, mais je dois garder les pieds sur terre car rien n’est jamais acquis. Les épreuves asiatiques pourraient être plus difficiles pour moi car je n’ai piloté sur aucun de ces circuits, que ce soit en Chine, au Japon ou à Macao. Parmi mes rivaux et mes équipiers, il y a en a qui ont une grosse expérience de ces pistes. Il sera donc important de tenter de creuser encore l’écart à Termas pour être dans une position encore plus confortable ensuite. »

A court terme, cependant, López est surtout focalisé sur le football puisque son équipe nationale, l’Argentine, affrontera l’Allemagne en finale de la Coupe du Monde, dimanche.

WTCR

Info Motorsport

Photos

Vidéos

expand_less