Motorsport

Paddon récupère après sa sortie de route au Portugal

Le Néo-Zélandais est confiant pour l’Italie

Recherche

Par www.wrc.com

24 mai 2018 - 09:51
Paddon récupère après sa sortie de (...)

Hayden Paddon est confiant dans sa capacité à récupérer totalement en vue de la prochaine manche du WRC. Lors de sortie de route au Portugal le week-end dernier, il s’est blessé au dos en encaissant une décélération de 15G.

Le Kiwi a passé une nuit à l’hôpital après s’être plaint de douleurs dans le bas du dos suite à sa sortie de route. Vendredi après-midi, il était en tête du classement général lorsqu’il partait à la faute dans la spéciale de Ponte de Lima.

"Heureusement, les médecins n’ont rien trouvé. C’était juste une ancienne blessure qui s’était réveillée et j’ai été autorisé à sortir le lendemain. J’ai maintenant besoin d’un peu de repos pour être en pleine forme au Rally Italia Sardegna dans moins de trois semaines", a-t-il expliqué.

Paddon venait de reprendre la tête quand l’accident est arrivé. Sa Hyundai i20 bloquant la route, la spéciale a été annulée.

"Sachant que nous avions deux pneus durs en roues de secours et que nous avions un peu d’avance, nous voulions frapper un coup dans celle-ci. Cela nous aurait permis d’aborder la suite du week-end en confiance", ajoute-t-il.

"Toutefois, dans une courbe rapide en quatrième, j’ai été surpris par une pierre qui était plus dans la trajectoire que ce que je pensais. Cela m’a empêché de tourner correctement. Par conséquent, le rayon du virage devenait plus grand et j’avais trop de vitesse. L’arrière est parti dans le fossé et c’est une buse qui nous a renvoyés au milieu de la route, après un 360°."

Sorti seul de la voiture, Hayden a laissé son copilote Seb Marshall avertir Mads Ostberg du danger. Quand Marshall est revenu près de la voiture, Paddon était assis par terre. Ils ont alors activé le bouton SOS demandant une aide médicale.

Marshall souffre quant à lui du cou, mais rien qui ne soit inquiétant pour être au départ en Sardaigne (7-10 juin).

Il s’agissait de la troisième année consécutive que Paddon rencontrait des problèmes dans cette spéciale. Il y a deux ans, sa i20 avait brûlé après des tonneaux. L’an passé, c’est un problème électrique qui l’avait stoppé alors qu’il menait.

WRC

Info Motorsport

Photos

Vidéos

expand_less