Motorsport

Paddon encore à la recherche de fonds pour 2011

"Se battre pour un avenir au plus haut"

Recherche

Par www.wrc.com

13 décembre 2010 - 12:13
Paddon encore à la recherche de (...)

Ceux qui ont assez de fonds pour s’assurer un volant peuvent prévoir de nombreuses séances d’essais en hiver. Néanmoins, l’intersaison peut aussi être incertaine pour d’autres pilotes moins aisés.

Hayden Paddon, le pilote Néo Zélandais âgé de 23 ans, fait partie de ceux qui doivent se battre durement.

Après s’être assuré une impressionnante troisième place cette année en Production Car World Rally Championship pour ses débuts dans la discipline, Hayden Paddon essaie désormais de rassembler des fonds suffisants pour se battre pour le titre P-WRC en 2011.

Pour cela, il doit réunir 500 000 dollars néo zélandais (environ 284 000€) afin de s’assurer le volant d’une Mitsubishi Lancer Evolution X de l’équipe Ralliart Team. Cette équipe a notamment aidé Armindo Araujo à remporter coup sur coup ses deux titres en P-WRC avec le programme du Pirelli Star Driver.

Hayden Paddon a participé en 2010 à six épreuves du WRC en tant que membre du Pirelli Star Driver ainsi qu’à deux épreuves supplémentaires avec sa famille. Le Néo Zélandais propose de vendre des actions sur lui à des investisseurs potentiels pour qu’il puisse réunir l’argent nécessaire.

« Nous avons beaucoup de personnes qui nous aident à trouver les fonds », a commenté Hayden Paddon qui vit à Geraldine sur l’île sud de la Nouvelle-Zélande. « Nous avons eu l’idée de vendre des actions sur moi à des investisseurs pour un plan sur trois ans avec une World Rally Car. Ça a crée beaucoup d’intérêt mais pas assez de fonds, nous ne pouvons pas uniquement nous reposer sur la stratégie des actions. Nous avons aussi des personnes qui approchent des sponsors, des personnes intéressées en Europe qui pourraient vraiment bénéficier du grand nombre de spectateurs qui viennent voir les rallyes. »

Après avoir remporté la victoire en P-WRC sur ses terres, Paddon pense mériter un soutien financier. Tout comme plusieurs personnes du WRC convaincues par ses prestations.

« Rouler loin de la Nouvelle Zélande m’a enlevé de ma zone de confort, mais j’étais satisfait de mes performances dans ce qui a été une véritable année d’apprentissage », a ajouté Hayden Paddon. « Je suis pleinement investi dans cette discipline, c’est ce que je veux faire. Aucun Néo Zélandais n’a encore réalisé une saison complète au meilleur niveau et je souhaite être le premier. »

« Je suis très reconnaissant de la chance que m’a donné Pirelli, mais le règlement nous a empêchés de modifier le set-up de la voiture pour l’adapter à mon style de pilotage », a poursuivi Hayden Paddon. « Nous aurons une voiture mieux préparée l’année prochaine et ce sera très bien pour moi de continuer avec Ralliart. Ils savent ce qu’ils ont à faire après avoir remporté les deux derniers Championnats. »

Les inscriptions au P-WRC étant ouvertes jusqu’au 4 janvier, le temps ne joue pas en faveur de Hayden Paddon. « Même si nous ne parvenons pas à réunir tous les fonds, nous mettrons la balle dans le barillet et nous nous engagerons, autrement nous manquerons le coche. Les deux prochaines semaines seront déterminantes pour mon avenir dans la discipline. »

WRC

Info Motorsport

Photos

Vidéos

expand_less