Motorsport

P-WRC : Araujo se rapproche du titre

Rallye de France - Jour 3

Recherche

Par www.wrc.com

3 octobre 2010 - 17:23
P-WRC : Araujo se rapproche du (...)

Le pilote Mitsubishi Armindo Araujo remporte sa troisième victoire en Production Car World Rally Championship au Rallye de France qui s’est terminé cet après-midi à Strasbourg.

Le Portugais était en tête de l’épreuve depuis le début de l’épreuve, après qu’Hayden Paddon, son adversaire direct du Rallye de France, ait subi une crevaison, perdant ainsi la tête de la catégorie.

La Lancer Evo X Ralliart Italy d’Araujo n’a connu aucun problème dans la dernière étape. Il profitait d’une avance de deux minutes au départ de la dernière journée. Le Champion P-WRC en titre n’a pas voulu prendre de risques. Il n’aura besoin que de huit points dans la dernière épreuve du P-WRC (le Rallye du Pays de Galles disputé le mois prochain) pour s’assurer un nouveau titre.

« Ce rallye s’est très bien passé », s’est réjoui Araujo. « Les conditions étaient difficiles, voire très difficiles par moments, mais nous sommes là et nous remportons la victoire. Je suis heureux de ce résultat et de la manière dont a marché la voiture. Nous sommes en sécurité aujourd’hui. »

L’Estonien Ott Tanak a conservé la deuxième place à l’issue de la dernière étape. Il a récupéré la place d’Anders Grondal qui a abandonné à l’arrivée de la dernière spéciale de la deuxième étape suite à une double crevaison sur sa Subaru.

La Mitsubishi de Tanak n’était menacée par aucun concurrent, ce qui permettait à l’Estonien de profiter de sa meilleure position sur une épreuve en asphalte. Mais Tanak n’était cependant pas entièrement certain que le revêtement des routes était bel et bien de l’asphalte.

« Je pense que nous aurions dû utiliser des pneus terre dans certaines spéciales », a ironisé le pilote Mitsubishi Pirelli Star Driver. « Mais j’ai beaucoup appris. La spéciale dans le camp militaire s’est bien passée. C’est agréable de rallier l’arrivée sans problèmes. »

Le pilote Subaru Toshi Arai termine l’épreuve en réalisant le meilleur temps dans les 23 kilomètres du Camp de Bitche, la plus longue spéciale de l’étape. La troisième place du Japonais permet d’oublier sa spectaculaire sortie dans son épreuve natale disputée le mois dernier à Sapporo.

Le Saint-Marinais Alex Raschi était le deuxième pilote Pirelli Star Drivers. Il échoue au pied du podium au volant de sa Mitsubishi. « Il y a tant de monde dans les spéciales aujourd’hui, comme dans les autres étapes, c’est incroyable », s’est enthousiasmé Raschi. « La route n’était pas trop mauvaise, c’était un peu comme dans la longue spéciale en Allemagne. Je suis heureux d’être à l’arrivée, mais ça n’a pas été évident ! »

Grondhal est reparti pour les trois dernières spéciales de l’étape et il termine l’épreuve en cinquième position au volant de sa Subaru.

WRC

Info Motorsport

Photos

Vidéos

expand_less