Motorsport

Ostberg signe son meilleur résultat sur asphalte

Sixième du rallye d’Espagne

Recherche

Par

23 octobre 2011 - 21:28
Ostberg signe son meilleur résultat (...)

Mads Ostberg a signé le meilleur résultat de sa carrière sur asphalte, ce weekend, en prenant la sixième place finale du rallye d’Espagne.

Ce ne fut pas forcément de tout repos pour le Norvégien, qui n’a pas été épargné par les problèmes mécaniques. Vendredi, il a dû affronter les spéciales terre avec un différentiel réglé pour l’asphalte. Samedi matin, il a été gêné par un problème de surchauffe de ses freins. Souci qui s’est à nouveau manifesté sur la dernière étape.

« Dans l’ensemble, je suis très content de ma performance et je me suis même amusé sur les spéciales aujourd’hui. L’asphalte a été très agréable et je suis vraiment content de mon rythme », confiait-il. « Les deux dernières spéciales, aujourd’hui, ont été très bonnes et je me sens beaucoup plus à l’aise sur asphalte. Nous voulions attaquer sur la Power Stage, alors nous avions fait quelques changements après le premier relais mais, en même temps, nous ne voulions rien faire de stupide. Vendredi a été une journée difficile, à laquelle je ne m’attendais pas, mais ce fut un weekend encourageant et je pense avoir appris beaucoup de bonnes choses. »

Henning Solberg a pris la huitième place, tandis que le troisième pilote Stobart Ford – Matthew Wilson - a été contraint à l’abandon sur l’avant-dernière spéciale.

« Ce fut un bon weekend pour moi – pas génial mais pas trop mauvais non plus. Je voulais essayer de reprendre la septième place à Novikov mais il était beaucoup plus rapide que moi et il n’y avait pas assez de spéciales pour combler l’écart », commentait Solberg. « Vendredi a été une journée difficile mais nous en avons vu le bout et c’était le plus important. Je suis content d’avoir amené la voiture à l’arrivée et, maintenant, j’attends avec impatience le Pays de Galles. »

Wilson indiquait : « Clairement, ce n’est pas comme ça que je voulais finir le rallye, mais nous essayions de rester devant Dennis Kuipers alors nous attaquions pas mal sur la spéciale. J’ai surviré dans un virage à droite, ce qui m’a fait arriver large dans le gauche suivant et j’ai tapé le rail de sécurité et arraché la roue avant gauche. »

WRC

Info Motorsport

Photos

Vidéos

expand_less