Motorsport

Ostberg : Je ne sais pas quoi dire

Au bord des larmes

Recherche

Par www.wrc.com

31 mai 2013 - 21:02
Ostberg : Je ne sais pas quoi (...)

C’est un Mads Östberg désemparé qui a fait le bilan d’une première spéciale de 47 km qui les a vus perdre plusieurs minutes, suite à une perte de roue.

C’est au bord des larmes que Mads Östberg a rallié l’arrivée de la première spéciale, après avoir perdu une roue et l’avoir remplacé, ce qui lui a coûté plus de trois minutes.

Le Norvégien s’est ensuite remis sur pied pour répondre à nos questions au parc d’assistance de Loutraki. Mais, avant de tirer toute conclusion, il a confié qu’il aimerait voir les images de la spéciale en caméra embarquée.

« Au départ de la spéciale, nous avons beaucoup alterné entre l’asphalte et la terre, explique-t-il. A chaque changement, on franchissait comme une marche. Et sur l’une de ces marches, nous avons perdu notre roue. »

« Il n’y a aucun dégât sur la suspension ou la direction. Les seules choses que nous avons perdues sont au niveau de la roue perdue. Peut-être que j’ai heurté quelque chose avec le pneu dans le pire angle qui soit mais, franchement, je ne sais pas quoi dire. »

Mads Östberg a confié que des personnes du Qatar M-Sport World Rally Team sont parties dans la spéciale pour trouver la roue et commencer à mener l’enquête sur ce qu’il s’est passé. Les images devraient ensuite leur permettre d’étayer leurs hypothèses.

« C’est comme si les choses basculaient du mauvais côté à ce moment-là. C’est arrivé dans une épingle super serrée, sur la gauche, dans un virage en première. Aucun choc ne peut normalement causer d’aussi graves conséquences à cette vitesse. Je ne sais pas quoi vous dire. »

« Sur chacun des rallyes où nous avons dû nous arrêter, nous sommes revenus dans le meilleur des rythmes le lendemain. Je vais essayer de faire la même chose. On veut remettre les compteurs à zéro. »

WRC

Info Motorsport

Photos

Vidéos

expand_less