Motorsport

Oliver Jarvis, le retour en endurance avec Audi

Il sera un des pilotes de l’Audi R18 n°4

Recherche

Par

7 février 2012 - 15:15
Oliver Jarvis, le retour en endurance

Oliver Jarvis va faire son retour en endurance au Mans cette année, le pilote britannique, tout juste 28 ans, ayant été annoncé comme pilote de l’Audi R18 n°4 engagée par Audi Sport North America.

Oliver Jarvis a couru au Mans en 2010 sur une Audi R10 TDI du Team Kolles et avait reçu le trophée du « rookie of the year » pour avoir été le néophyte le plus rapide lors des qualifications de cette édition 2010.

Audi Sport a posé quelques questions à Jarvis au sujet de son retour en endurance.

Vous revenez à l’endurance et vous participez aux Heures du Mans 2012 avec Audi. Quel est le plus grand challenge ?

« La distance et donc également la durée de la course sont les différences les plus grandes en matière de rythme de course par rapport à ce que nous connaissons en DTM par exemple. De plus, les sports prototypes sont beaucoup plus rapides qu’une voiture de Tourisme en courbe et également en ligne droite en raison de leur conception. C’est vraiment un défi physique et les forces centrifuges qui en résultent sont beaucoup plus élevées. »

En quoi Le Mans est-il particulier ?

« J’ai été fasciné par l’environnement inhabituel quand j’ai couru là-bas dans une Audi R10 TDI privée. A partir des vérifications techniques nous sommes au Mans pendant une semaine entière avant que le drapeau à damiers ne s’abaisse. On ne peut pas décrire l’ambiance qui règne là-bas à quelqu’un qui n’en a pas fait l’expérience. C’est fascinant pour chaque fan de voir des voitures comme les Audi R18 dans des courbes vraiment rapides comme les virages Porsche. »

Au contraire des courses sprint, ce n’est pas le talent individuel du pilote qui est sous les feux de la rampe au Mans . De quoi s’agit-il ?

« Ce n’est pas l’individualité qui compte, mais en fait il s’agit de trouver le meilleur set-up possible pour les trois pilotes. Cela concerne également le travail avec les ingénieurs et les mécaniciens. La course de 24 heures est à la base un travail d’équipe. Personnellement j’espère être capable de continuer une tradition forte de pilotes britanniques au Mans - et ceci avec une marque aux nombreux succès comme Audi. Ceci augmente les ambitions. »

Endurance

Info Motorsport

Photos

Vidéos

expand_less