Motorsport

Ogier signe une victoire de classe

"J’ai toujours cru la victoire possible"

Recherche

Par www.wrc.com

19 janvier 2014 - 08:15
Ogier signe une victoire de classe

Sébastien Ogier a commencé la défense de son titre de Champion du Monde par une victoire, lors du mythique Rallye Monte-Carlo. Le Français s’affirme comme le favori à sa propre succession.

Le pilote Volkswagen a remporté sept des quinze spéciales du Rallye Monte-Carlo, s’imposant assez largement devant le surprenant Bryan Bouffier. Toutefois, le natif de Gap a dû s’employer à revenir aux avant-postes, après un début de course compliqué.

Premier sur la route, Ogier, comme nombre de ses rivaux, a été piégé par la présence de neige lors des premières spéciales. En plus du fait de souffrir de n’avoir pas les bons pneus, il a tracé la trajectoire pour les pilotes suivants.

Repoussé au neuvième rang, il a ensuite passé son temps à attaquer. Il a remonté rapidement jusqu’à la deuxième place derrière Bryan Bouffier. Il a ensuite profité d’une petite erreur de son compatriote pour prendre la tête, avant de se montrer imbattable. Tout au long du week-end, il n’a montré aucune faiblesse et envoie un message à ses adversaires.

« C’a été un week-end très difficile, a confié Ogier à l’arrivée. J’ai toujours cru la victoire possible, même quand j’ai perdu beaucoup de temps le premier jour. Mais je suis heureux d’en avoir terminé. »

Deuxième, Bouffier a impressionné par sa régularité, le plaçant meilleur pilote privé, au volant de sa Fiesta RS WRC, devant de nombreux pilotes officiels. Il a mené pendant six spéciales, avant de céder dans l’ES9, suite à un tête-à-queue.

Kris Meeke, pour sa première participation au volant d’une World Rally Car, a terminé au troisième rang, à 35 secondes de Bouffier. Longtemps en bagarre avec Robert Kubica, il a vu la pression sur ses épaules diminuer quand le Polonais est sorti de la route dans l’ES9.

« Ce rallye était complètement dingue, note Meeke. Je pense que si j’ai pu terminer ce rallye sans faire aucune erreur, je pense que je peux le faire sur n’importe quelle épreuve. »

Mads Ostberg a fêté dignement ses débuts avec Citroën, en terminant à la quatrième place, une minute derrière Meeke, son coéquipier. Il a devancé Jari-Matti Latvala, ce dernier permettant à Volkswagen de prendre immédiatement les commandes du championnat des constructeurs.

Le Finlandais avait débuté son rallye de la pire des façons mais a su grappiller des positions petit à petit, jusqu’à signer plusieurs victoires de spéciales. Latvala s’est même payé le luxe de terminer par une victoire dans la Power Stage, et donc de marquer 3 points supplémentaires, le propulsant à la quatrième place du championnat des pilotes.

Elfyn Evans, pour sa première course comme pilote officiel Ford, a terminé à une satisfaisante sixième place, un rang qu’il a récupéré dans la dernière spéciale, quand Mikko Hirvonen a dû renoncer sur ennui mécanique (batterie).

Andreas Mikkelsen est le dernier pilote officiel classé, le troisième membre de Volkswagen Motorsport s’étant classé septième, s’étant montré discret durant le week-end. Il a devancé le pilote privé Jaroslav Melicharek.

Pos.#PiloteCat.TempsEcart / PrécEcart / 1er
1. 1 OGIER M 3:55:14.4
2. 11 BOUFFIER 3:56:33.3 +1:18.9 +1:18.9
3. 3 MEEKE M 3:57:08.7 +35.4 +1:54.3
4. 4 OSTBERG M 3:59:08.3 +1:59.6 +3:53.9
5. 2 LATVALA M 4:01:22.7 +2:14.4 +6:08.3
6. 6 EVANS M 4:03:51.8 +2:29.1 +8:37.4
7. 9 MIKKELSEN M 4:06:56.7 +3:04.9 +11:42.3
8. 22 MELICHAREK 4:17:10.6 +10:13.9 +21:56.2
9. 48 GAMBA 4:19:05.1 +1:54.5 +23:50.7
10. 31 PROTASOV WRC2 4:20:57.5 +1:52.4 +25:43.1
11. 56 CHARDONNET 4:26:32.4 +5:34.9 +31:18.0
12. 37 BERTELLI WRC2 4:28:47.9 +2:15.5 +33:33.5
13. 36 BARRABLE WRC2 4:30:22.3 +1:34.4 +35:07.9
14. 41 BOLAND 4:33:15.3 +2:53.0 +38:00.9
15. 74 SIAS 4:41:45.6 +8:30.3 +46:31.2
16. 43 MONDET 4:44:32.8 +2:47.2 +49:18.4
17. 32 KREMER WRC2 4:46:06.0 +1:33.2 +50:51.6
18. 47 CARRET 4:47:54.4 +1:48.4 +52:40.0
19. 65 VIALLE 4:50:56.2 +3:01.8 +55:41.8
20. 80 JOLY 4:52:28.3 +1:32.1 +57:13.9

WRC

Info Motorsport

Photos

Vidéos

expand_less