Motorsport

Ogier s’impose, Citroën garde la main

Mais le championnat est relancé

Recherche

Par

2 octobre 2011 - 18:09
Ogier s’impose, Citroën garde la (...)

Auteurs d’un sans-faute lors du sprint dominical du Rallye de France Alsace, Sébastien Ogier et Julien Ingrassia offrent au Citroën Total World Rally Team son neuvième succès en onze rallyes disputés cette saison.

Cette victoire permet à l’équipe de conserver une belle avance au Championnat du Monde ‘Constructeurs’. La situation s’est nettement resserrée en tête du Championnat ‘Pilotes’, puisque Sébastien Loeb, Mikko Hirvonen et Sébastien Ogier se tiennent désormais en trois points.

Comparée aux deux longues étapes disputées vendredi et samedi, la troisième journée du Rallye de France Alsace s’apparentait à un sprint final. Après avoir quitté le parc fermé de Strasbourg dès 6h20, les concurrents parcouraient deux boucles de trois spéciales enchaînées sans assistance.

Totalisant seulement 40 kilomètres chronométrés, l’exercice aurait pu passer pour une gageure. Mais avec moins de dix secondes d’avance sur Dani Sordo, Sébastien Ogier savait qu’il ne pourrait pas se relâcher avant l’arrivée.

Tracée dans la gravière de Bischwiller, la première spéciale du jour offrait un terrain de jeu singulier aux pilotes, puisque la première moitié empruntait des chemins de terre. Sur les 5,52 km de cette dix-huitième spéciale, Sébastien Ogier lâchait 3’’ face à Dani Sordo.

« Nous avons longuement hésité sur le choix des pneumatiques à l’assistance et notre choix s’est finalement porté sur les gommes dures », expliquait le pilote Citroën. « Nous savions que je perdrais du temps dans Bischwiller, mais ce choix était plus adapté aux conditions estivales que nous devions rencontrer par la suite. »

Effectivement, le pilote de la DS3 WRC faisait jeu égal avec ses rivaux dans les spéciales suivantes. Sébastien Ogier gardait une poignée de secondes d’avance sur Dani Sordo et il s’offrait le scratch dans les vignobles de Cleebourg (ES22).

Le rallye s’achevait par la Power Stage, disputée dans les rues d’Haguenau. Le pilote du Citroën Total World Rally Team réalisait le troisième temps de cette spéciale, ce qui lui valait de prendre un point
supplémentaire : « Notre choix des pneus durs n’a pas été payant, car nous avons passé beaucoup de temps en regroupement avant la spéciale. Je suis parti avec des pneus totalement froids et je n’ai pas été en mesure de faire mieux. »

En marquant 26 points sur ce rallye, Sébastien Ogier se replaçait dans le peloton de tête du Championnat du Monde ‘Pilotes’ : « Ce rallye a été extrêmement long, car toutes les responsabilité de l’équipe reposaient sur nos épaules. Je suis juste heureux de pouvoir décompresser. Evidemment, cette victoire a également une grande signification sur le plan personnel. Cinq victoires en une saison, c’est déjà un beau bilan. Cela me relance dans le Championnat, nous sommes trois en quelques points, tout est possible sur les deux derniers rallyes. Je tiens à remercier l’équipe, qui m’a fourni une voiture une nouvelle fois parfaite. Bravo également à Dani Sordo, il a très bien roulé tout le week-end et ce n’était pas facile de faire la différence face à lui. »

Frédéric Banzet, Directeur général d’Automobiles Citroën, se réjouissait que la Marque ait de nouveau
remporté son rallye national : « Sébastien Loeb n’a pas eu de chance, c’est très bien que Sébastien Ogier prenne le relais en s’imposant. La fin de saison va être très tendue, mais notre objectif est toujours de remporter les deux titres. Paradoxalement, nous avons fait un pas de plus vers le titre Constructeurs, puisque notre adversaire ne réduit l’écart que de deux points ».

WRC

Info Motorsport

Photos

Vidéos

expand_less