Motorsport

Ogier reste invaincu grâce à son triplé mexicain

Mads Ôstberg a remporté le duel pour la deuxième place

Recherche

Par www.wrc.com

8 mars 2015 - 21:56
Ogier reste invaincu grâce à son (...)

Sébastien Ogier reste invaincu dans le Championnat du Monde FIA 2015 des Rallyes avec sa troisième victoire consécutive au Rallye du Mexique.

Ogier estimait qu’une victoire était impossible en raison de sa position de départ, mais il est parvenu à faire mentir son propre pronostic durant quatre jours en s’imposant avec une marge d’une minute et dix-huit secondes tout en portant son avance au championnat à 34 points après trois manches.

Mads Østberg remportait un excitant duel entre Norvégiens pour la deuxième place. Il devançait Andreas Mikkelsen de 6.3sec après qu’un tête-à-queue en début de matinée ruine les chances du second cité.

Ogier avait pris la tête dès la deuxième spéciale du jeudi soir et n’était plus rattrapé. Même s’il ouvrait la route le vendredi et balayait la poussière glissante du sol, son choix de deux pneus soft Michelin s’avérait inspiré par des températures inhabituellement basses.

Le pilote de la Volkswagen Polo R écrasait ses rivaux sur les 44 km d’El Chocolate pour creuser l’écart. Après le tonneau de Thierry Neuville et l’abandon de son équipier Jari-Matti Latvala suite à une touchette détruisant sa suspension samedi, Ogier n’avait plus qu’à assurer.

“Je pense que nous pouvons être fiers, nous avons réalisé un fantastique travail ce week-end”, déclarait le Français. “Je pense qu’il s’agit de l’une de mes meilleures victoires. Ouvrir la route au Mexique et s’imposer est vraiment spécial. Beaucoup ont fait des erreurs, mais c’est aussi car nous avons su leur mettre énormément de pression.”

Un tête-à-queue en début d’épreuve avait placé Østberg en bas du classement, mais le pilote de la Citroën DS 3 revenait rapidement et résistait à Mikkelsen. Ce dernier insistait sur sa prudence, précisant qu’il devait gagner de l’expérience sur des routes majoritairement nouvelles pour lui.

Elfyn Evans égalait sa meilleure performance en WRC, quatrième, après un rallye sans problème avec sa Ford Fiesta RS. Il possédait plus d’une minute d’avance sur Dani Sordo, de retour après s’être cassé deux côtes dans un accident de VTT. L’Espagnol surmontait des problèmes de boite de vitesses pour mener sa Hyundai i20 à la cinquième place.

Le Tchèque Martin Prokop terminait sixième devant le vainqueur en WRC 2, Nasser Al-Attiyah. Neuville remontait au huitième rang, mais descend à la troisième place du championnat, tandis que Nicolas Fuchs et Jari Ketomaa complétaient le top 10.

C’était un rallye d’usure où Kris Meeke, Hayden Paddon, Robert Kubica, Benito Guerra, Lorenzo Bertelli et Ott Tänak étaient tous accidentés lors de la première étape.

Celui de Tänak était le plus spectaculaire. L’Estonien et son copilote Raigo Mõlder s’échappaient de leur Fiesta RS quelques secondes avant qu’elle ne soit à cinq mètres de profondeur dans un lac. À la surprise générale, la voiture était treuillée et pouvait rejoindre l’arrivée.

Le championnat fait désormais une pause de sept semaines avant le Rallye d’Argentine (23-26 avril).

Pos.#PiloteTempsEcart / PrécEcart / 1er
1. 1 OGIER 4:19:13.4
2. 4 OSTBERG 4:20:32.2 +1:18.8 +1:18.8
3. 9 MIKKELSEN 4:20:38.5 +6.3 +1:25.1
4. 5 EVANS 4:22:53.6 +2:15.1 +3:40.2
5. 8 SORDO 4:24:15.2 +1:21.6 +5:01.8
6. 21 PROKOP 4:25:49.5 +1:34.3 +6:36.1
7. 39 AL-ATTIYAH 4:34:06.1 +8:16.6 +14:52.7
8. 7 NEUVILLE 4:41:56.7 +7:50.6 +22:43.3
9. 41 FUCHS 4:42:02.4 +5.7 +22:49.0
10. 40 KETOMAA 4:42:23.6 +21.2 +23:10.2
11. 36 AL-KUWARI 4:42:58.2 +34.6 +23:44.8
12. 23 GUERRA 4:46:09.7 +3:11.5 +26:56.3
13. 38 PROTASOV 4:52:44.2 +6:34.5 +33:30.8
14. 33 RENDINA 4:57:19.9 +4:35.7 +38:06.5
15. 2 LATVALA 5:08:02.0 +10:42.1 +48:48.6
16. 3 MEEKE 5:11:03.7 +3:01.7 +51:50.3
17. 20 PADDON 5:13:33.9 +2:30.2 +54:20.5
18. 24 KUBICA 5:15:57.0 +2:23.1 +56:43.6
19. 35 SERDERIDIS 5:17:21.8 +1:24.8 +58:08.4
20. 55 ENRIQUE MARTINEZ 6:03:18.4 +45:56.6 +1:44:05.0

WRC

Info Motorsport

Photos

Vidéos

expand_less