Motorsport

Ogier résiste à Paddon en Suède

Le Français se dirige vers une nouvelle victoire

Recherche

Par www.wrc.com

13 février 2016 - 19:28
Ogier résiste à Paddon en Suède

Sébastien Ogier a su garder Hayden Paddon à bonne distance afin de conserver les rêves du Rallye de Suède avant une courte dernière étape.

Pendant un moment lors de cette deuxième journée, Hayden Paddon a réduit l’écart, relançant le suspense dans la course à la première place, à la faveur des spéciales neigeuses serpentant dans les forêts. Finalement, Sébastien Ogier a terminé cette étape avec 17’’1 d’avance, lui permettant de s’assurer une fin d’épreuve tranquille, puisqu’il n’y a plus qu’une spéciale à effectuer, la Power Stage.

Une couche de 10 centimètres de neige recouvrait le revêtement dans les forêts, ce qui n’était pas une bonne nouvelle pour les pilotes de tête, à commencer par le leader, Sébastien Ogier. Le Français a tracé la ligne, a balayé les routes, quand ses poursuivants en profitaient, et notamment Paddon, s’élançant 6 voitures derrière.

Ogier avait bien débuté la journée, avec un meilleur temps, lui permettant de construire une avance supérieure à trente secondes. Mais la neige était tombée en abondance dans le secteur suivant et Paddon en a profité pour revenir à 8’’8, pour sa première en i20 aux particularités 2016.

Excepté un petit travers dans l’avant dernière spéciale, Ogier a su reprendre du temps quand il le fallait pour conforter son avance au classement. « J’étais à fond tout le temps. J’ai pris pas mal de risques, je ne pouvais pas aller plus vite ici », a même confié le Champion du Monde en titre.

Paddon semble parti pour viser la deuxième place. Le Néo-Zélandais s’explique. « Maintenant, il faut que je maintienne ma position. Nous avons débuté la spéciale avec 10 secondes de retard sur Ogier mais ça aurait paru une minute pour quelqu’un d’autre. Il faut que l’on soit malins. »

Mads Østberg a d’abord perdu la troisième place après avoir flirté avec un fossé mais a rapidement retrouvé sa place sur le podium, à 25’’3 de Paddon.

Andreas Mikkelsen a, un temps, devancé son compatriote sur le podium. Mais un virage abordé avec un trop grand enthousiasme lui a coûté beaucoup de temps. Il compte 25’’1 de retard sur Østberg.

Même s’il n’a pas paru à l’aise sur les portions gelées, l’Estonien Ott Tänak a terminé la journée cinquième en Ford Fiesta RS WRC. Une crevaison a retardé Dani Sordo, l’Espagnol complétant le top 6 en i20 WRC, alors qu’il espérait se battre pour le podium.

Henning Solberg se classe septième, ayant perdu une poignée de secondes après avoir calé avec sa Fiesta RS WRC au départ d’une spéciale. Il est désormais sous la pression de Craig Breen, qui n’a que 3’’6 de retard pour sa première en DS 3 WRC. Le leader du WRC 2, Elfyn Evans, et son plus proche poursuivant, Pontus Tidemand, complètent le top 10.

Jari-Matti Latvala a remporté deux spéciales pour grimper au 27e rang après une première étape désastreuse. Les seuls abandons du jour sont à mettre au crédit d’Éric Camilli, qui est parti en tonneaux avec sa Fiesta RS WRC, et de Yazeed Al Rajhi, qui a été victime d’une casse de direction après avoir heurté une pierre.

La dernière étape, prévue dimanche, ne compte que la spéciale de Värmullsåsen, qui sert de cadre à la Power Stage.

WRC

Info Motorsport

Photos

Vidéos

expand_less