Motorsport

Ogier et M-Sport prêts à s’embarquer sur les routes du Monte Carlo

C’est là qu’ils continueront à se découvrir

Recherche

Par Emmanuel Touzot

17 janvier 2017 - 11:02
Ogier et M-Sport prêts à s'embarquer (...)

Son rêve est devenu réalité ! Malcolm Wilson rêvait depuis plusieurs années d’attirer dans ses filets le désormais quadruple champion du monde, Sébastien Ogier. Le retrait de Volkswagen ayant mis le Français sur la touche, le président de M-Sport a fondu sur sa proie et a réussi à obtenir la signature du duo composé d’Ogier et de Julien Ingrassia pour piloter la nouvelle Ford Fiesta qu’il engagera cette année et qui portera donc le numéro 1.

"On y arrive, on est à l’aube d’une nouvelle ère et d’une nouvelle chance de voir un travail intense payer" déclare Wilson. "Le dévouement que notre équipe a mis dans cette voiture dépasse l’entendement. Je dois dire que c’est un grand moment de fierté pour moi, et cette fierté va à chacun des membres de notre équipe, tout le monde a travaillé jour et nuit pour atteindre ce niveau".

"Nous pensons avoir produit une nouvelle fois une voiture fantastique, mais personne ne saura ce qu’il en est tant que toutes les équipes ne se seront pas affrontées. Ce sera une saison de rallye spectaculaire et nous avons le meilleur duo de pilotes que nous ayons aligné depuis longtemps. On veut toujours plus de temps, mais nous concernant c’est vraiment le cas. Sébastien est un grand pilote mais avec si peu de temps dans la Fiesta, il faut reconnaître qu’il partira avec un petit désavantage. Ceci dit, si un pilote peut gagner contre toute attente, c’est bien Sébastien Ogier".

"Nous avons aussi Ott Tänak, que l’on a rarement vu aussi déterminé avant le début d’une saison, il est prêt pour 2017 et je pense vraiment qu’il fera de belles performances. C’est également super de revoir Elfyn Evans au volant d’une WRC" ajoute-t-il au sujet de l’Anglais qui sera aligné dans la troisième Fiesta de M-Sport, aux couleurs du manufacturier D-Mack.

Après quatre saisons au volant d’une Volkswagen Polo, Sébastien Ogier doit réapprendre à piloter une nouvelle voiture, mais ce défi sera le même pour tout le monde puisque le règlement change et qu’il impose à tous les pilotezs de découvrir une nouvelle voiture, nettement différente des années précédentes.

"C’est une nouvelle saison dans tous les sens du terme, une nouvelle ère, une nouvelle voiture et une nouvelle équipe" déclare le Français. "Nous savons tous que l’expérience est un facteur important en rallye et j’aurais aimé avoir plus de temps avec l’équipe, mais nous avons beaucoup appris dans le dernier mois. Au fil des ans, j’ai appris à être pragmatique et à me concentrer sur le travail direct. C’est exactement ce qui est prévu dès la semaine prochaine. Nous n’avons pas eu beaucoup de préparation mais nous sommes déterminés à faire de notre mieux".

"Nous avons eu deux jours d’essais dans les conditions typiques du Monte Carlo la semaine dernière et nous savons que le secret pour le réussir est de faire le bon choix de pneus, d’anticiper les conditions et de bien juger les niveaux d’adhérence. Si l’on peut faire ça tout en continuant à se connaître avec l’équipe, nous pourrons faire quelque chose de bien. J’ai eu beaucoup de succès au Monte Carlo mais je veux toujours rester humble face à un défi aussi rempli d’histoire. C’est un événement unique et si on y est performant, on sait qu’on a fait de notre mieux" conclut Ogier.

Pour Ott Tänak, c’est un retour chez M-Sport après une année de purgatoire chez D-Mack, qui venait de créer sa propre équipe de WRC. Une saison qui l’a vu signer de très belles performances et éclipser les pilotes officiels M-Sport, lui permettant de retrouver la confiance de Malcolm Wilson.

"J’ai hâte de démarrer cette saison" avoue-t-il impatient. "Il y a beaucoup de nouveautés et c’est un grand défi. Tant de travail a été accompli en coulisses pour en arriver là, ce qu’a fait l’équipe pour construire cette voiture est incroyable. C’est tout nouveau et personne ne saura vraiment ce qu’il en est tant que nous ne serons pas face au chrono. J’ai un bon ressenti mais nous débutons la saison par l’un des rallyes les plus durs du calendrier, qui est un grand défi, mais qu’il est assez simple de relever".

"Il faut d’abord avoir l’expérience des années précédentes, et il faut être régulier en toutes conditions. Il faut éviter les erreurs, faire les bons choix de pneus et trouver un bon réglage. Si l’on peut faire tout ça, on y est très fort. L’objectif pour cette saison sera d’être régulièrement aux avant-postes, nous avons une bonne expérience maintenant et nous voulons signer de bons résultats. J’ai tellement envie d’aller accomplir ces objectifs, et il n’y a plus longtemps à attendre !"

La saison 2017 promet des voitures impressionnantes, des vitesses vertigineuses, et l’un des plus grands défis de la carrière de Sébastien Ogier, qui voudra défendre son titre au volant d’une voiture certainement inférieure à la concurrence. Les premiers éléments de réponse, aussi infimes soient-ils, arriveront dès jeudi soir lors de la première spéciale du Monte Carlo, à partir de 20H.

WRC

Info Motorsport

Photos

Vidéos

expand_less