Motorsport

Ogier célèbre son titre par une victoire en France

"Il y a eu tellement d’émotion ce week-end"

Recherche

Par www.wrc.com

6 octobre 2013 - 17:28
Ogier célèbre son titre par une (...)

Dans des conditions difficiles, Sébastien Ogier a montré toute l’étendue de son talent en s’imposant au Rallye de France-Alsace. Il avait au préalable décroché son premier titre de Champion du Monde des Rallyes dès jeudi soir.

Après l’euphorie de sa couronne mondiale acquise jeudi soir, Sébastien Ogier a connu une journée difficile vendredi en terminant seulement cinquième. Le Français est revenu aux affaires samedi avec une belle série de scratchs au volant de sa Volkswagen Polo R.

Ce matin, Ogier débutait l’ultime étape comme l’un des prétendants à la victoire. Il a fait preuve d’autorité dans la première spéciale du jour en réalisant le meilleur temps et en se construisant suffisamment d’avance pour tenir jusqu’à l’arrivée à Haguenau.

Le Français gagne le rallye avec 12,2 secondes d’avance sur Dani Sordo, reboosté après son succès en Allemagne fin août avec sa Citroën DS3 WRC. Jari-Matti Latvala se classait troisième, à 7,3 secondes de l’Espagnol.

« Il y a eu tellement d’émotion ce week-end », a indiqué Sébastien Ogier, qui signe sa septième victoire de la saison. « Après l’excitation du titre jeudi soir, ça été difficile de revenir dans la course vendredi. Mais nous ne pouvions pas en rester là et j’ai décidé de réagir hier. »

« Nous avons attaqué au maximum et ce matin, nous avons rapidement pris de l’avance. Ensuite, nous avons ramené la voiture jusqu’à l’arrivée, ce qui n’était pas si facile compte tenu de la pluie et de boue. Nous avons commencé l’histoire avec Volkswagen depuis une feuille blanche l’année dernière, et maintenant, nous sommes proches de décrocher le titre constructeurs », a-t-il ajouté.

Hier, Dani Sordo héritait du fauteuil de leader suite à la crevaison de Thierry Neuville, qui avait touché un trottoir. Même si le pilote Citroën n’a pas réussi à contenu les assauts de Sébastien Ogier, l’Espagnol était heureux de sa deuxième place.

« Il y a toujours de la déception quand on termine second. Mais c’est un nouveau podium dans un rallye passionnant et où nous nous sommes battus pour la victoire durant les quatre jours », a-t-il expliqué. « Quand vous êtes dans la voiture et que vous voyez à quel point c’est difficile de reprendre une seconde alors qu’Ogier dispose de 15 secondes d’avance, il faut être réaliste. Nous avons attaqué mais Ogier est champion et il a fait un bon rallye. »

Latvala a été soulagé après un rallye mouvementé. « Je n’ai pas fait une seule erreur ici. Je pense que c’est l’un des rallyes où j’ai été le plus régulier depuis très longtemps. J’avais un peu de pression après mes erreurs en Finlande, Allemagne et Australie, et ça me préoccupait pas mal », a-t-il admis.

Il n’y pas eu de conte de fée pour le dernier rallye de Sébastien Loeb. Le Français accusait cinq secondes de retard ce matin sur le leader et il espérait célébrer une 79e victoire en rallye sur ses terres à Haguenau.

Malheureusement, il est parti en tonneaux avec sa Citroën DS3 après un kilomètre dans la première spéciale.
« J’ai perdu l’arrière dans un virage à droite rapide. Nous sommes partis en tête à queue et nous avons terminé sur le toit. La course s’est ainsi arrêtée. J’aurai préféré terminer mon dernier rallye sur le podium mais c’est comme ça. Cela ne faisait pas partie de notre plan », a expliqué Loeb.

Thierry Neuville était très déçu après avoir laissé passer l’occasion de gagner son premier rallye en WRC alors qu’il était en tête avec plus de 16 secondes d’avance. Au final, le Belge termine quatrième, à près d’une minute de Latvala, et consolide sa deuxième place au classement pilotes.

Evgeny Novikov a été évité les problèmes en terminant cinquième avec sa Fiesta RS. Mais le Russe a fini a plus de 2 minutes de Neuville et semblait frustré par son manque de vitesse.

Mikko Hirvonen n’a jamais été dans le rythme des meilleurs ce week-end. Mais hormis une glissade ce matin, le Finlandais n’a pas commis d’erreur avec sa DS3. Il se classe sixième juste devant Andreas Mikkelsen, qui disputait son premier rallye sur asphalte avec la Polo R WRC, suivi de Mads Ostberg, huitième avec sa Ford Fiesta RS.

Robert Kubica, vainqueur en WRC 2, termine neuvième suivi de Romain Dumas. Martin Prokop a abandonné ce midi après avoir cassé la suspension de sa Fiesta RS.

L’avant-dernière manche du WRC aura lieu sur la surface mixte du Rally de Espana, du 24-27 octobre.

Pos.#PiloteCat.TempsEcart / PrécEcart / 1er
1. 8 S. OGIER M 2:53:07.6
2. 10 D. SORDO M 2:53:19.8 +12.2 +12.2
3. 7 J. LATVALA M 2:53:27.1 +7.3 +19.5
4. 11 T. NEUVILLE M 2:54:21.7 +54.6 +1:14.1
5. 5 E. NOVIKOV M 2:56:18.5 +1:56.8 +3:10.9
6. 2 M. HIRVONEN M 2:56:45.3 +26.8 +3:37.7
7. 9 A. MIKKELSEN M 2:57:11.8 +26.5 +4:04.2
8. 4 M. OSTBERG M 2:57:42.8 +31.0 +4:35.2
9. 74 R. KUBICA WRC2 3:02:39.0 +4:56.2 +9:31.4
10. 22 R. DUMAS 3:05:03.4 +2:24.4 +11:55.8
11. 75 E. EVANS WRC2 3:06:42.9 +1:39.5 +13:35.3
12. 121 L. BAUD 3:10:46.5 +4:03.6 +17:38.9
13. 52 Q. GILBERT WRC3 3:12:51.2 +2:04.7 +19:43.6
14. 51 S. CHARDONNET WRC3 3:13:45.1 +53.9 +20:37.5
15. 60 K. CRONIN WRC3 3:15:23.8 +1:38.7 +22:16.2
16. 58 C. RIEDMANN WRC3 3:16:49.3 +1:25.5 +23:41.7
17. 140 Q. GIORDANO 3:17:24.1 +34.8 +24:16.5
18. 123 X. LEMONNIER 3:18:19.4 +55.3 +25:11.8
19. 36 R. AL KETBI WRC2 3:20:59.6 +2:40.2 +27:52.0
20. 142 S. LEFEBVRE 3:22:02.4 +1:02.8 +28:54.8

WRC

Info Motorsport

Photos

Vidéos

expand_less