Motorsport

Ogier a failli quitter le WRC cet hiver

Après le retrait de Volkswagen

Recherche

Par Emmanuel Touzot

19 janvier 2017 - 15:47
Ogier a failli quitter le WRC cet (...)

C’est peu de temps après avoir obtenu son quatrième titre consécutif que Sébastien Ogier a appris le retrait de son équipe, Volkswagen, du championnat du monde des rallyes. Se retrouvant sans volant pour 2017 alors qu’il ne restait qu’une manche à disputer en 2016, le Français reconnaît avoir sérieusement songé à quitter le WRC pour passer plus de temps avec sa femme et son bébé, à l’image de Nico Rosberg.

« Sérieusement, j’y ai vraiment pensé » déclarait-il hier après le shakedown qu’il a remporté. « C’est de plus en plus dur de quitter la maison et de quitter mon petit. J’ai été tenté d’aller dans cette direction, mais je savais que si je prenais une année sabbatique, je ne reviendrais pas. Je me suis dit que je prenais encore beaucoup de plaisir et que je voulais continuer un peu ».

« Le moment où Volkswagen a pris sa décision nous a mis dans une situation très compliquée car il restait peu d’options. J’ai choisi celle qui me donnera la meilleure chance de continuer à obtenir de bons résultats. C’est une nouvelle ère et c’est un grand point d’interrogation pour tout le monde, du fait des nouvelles voitures ».

Ogier reconnaît que le passage chez M-Sport constitue un pas en arrière après quatre saisons de domination sur la discipline : « C’est bizarre d’être dans le rôle de l’outsider pour cette saison, mais au moins avec Julien, nous avons de l’expérience qui nous fait garder espoir. Nous ferons de notre mieux, nous avons eu peu de temps dans la voiture avant la saison. Nous devons être rapides mais surtout fiables et intelligents. Nous avons prouvé ce que nous sommes capables de faire dans le passé, mais j’aurais évidemment aimé plus de préparation ».

« Nous savons que M-Sport est la seule privée en WRC et ce sera difficile face aux constructeurs, mais c’est une équipe exceptionnelle qui a montré par le passé ce qu’elle savait faire. Même si les dernières années ont été moins bonnes, je leur fais confiance. J’ai choisi de relever ce défi en sachant qu’il y avait du potentiel, sinon je serais resté à la maison avec mon fils Tim » conclut le quadruple champion du monde.

WRC

Info Motorsport

Photos

Vidéos

expand_less