Motorsport

Ogier : Un début de rallye idéal !

Ogier tire son épingle du jeu

Recherche

Par Olivier Ferret

24 octobre 2014 - 21:46
Ogier : Un début de rallye idéal (...)

Sébastien Ogier et Julien Ingrassia ont conclu en leaders la première journée du Rallye de Catalogne, constituée en grande partie de routes en terre. Au prix d’une superbe performance, les champions du monde en titre se sont constitué une belle avance au cours d’une étape qui s’annonçait à double tranchant.

Contrairement à l’an dernier, les spéciales de terre étaient cette fois programmées en entame de rallye. Il revenait donc au leader du championnat d’ouvrir la route et de balayer la fine couche de poussière recouvrant le sol, une tâche qui pouvait coûter cher sur le plan chronométrique. Afin de mettre toutes les chances de son côté pour compenser ce désavantage, Sébastien Ogier a opté pour la stratégie la plus payante : l’attaque !

L’absence de vent ce matin a également joué en sa faveur, la poussière soulevée par sa Polo R WRC ayant eu tendance à stagner dans l’air, réduisant la visibilité des concurrents suivants. Autre paramètre important aujourd’hui alors que le thermomètre flirtait avec les 30°C : il était primordial de se montrer économe avec les pneus, qualité que le Français a une nouvelle fois mise en pratique.

Vainqueur de trois spéciales sur les sept disputées à ce stade du rallye, Sébastien Ogier affiche une avance de 36”6 sur Jari-Matti Latvala, son dauphin au classement général et au championnat. Les deux hommes ont encore deux étapes sur asphalte pour se départager, sachant qu’Ogier serait assuré du titre dès dimanche s’il marque un point de plus que le Finlandais.

« Un début de rallye idéal ! On n’aurait rien pu faire de mieux aujourd’hui, » souligne Seb. « Un grand merci à l’équipe, car la Polo R WRC a été parfaite. Julien et moi avons tout donné du premier au dernier kilomètre, c’était une journée parfaite. Ça s’est particulièrement bien passé sur la portion bitumée de Terra Alta et c’est là qu’on a creusé la majeure partie de notre avance sur nos adversaires. Ceci dit, il reste encore pas mal de kilomètres à parcourir et les pneus pourraient jouer un rôle important samedi. »

Les voitures ont passé ce soir 75 minutes à l’assistance afin de basculer sur une configuration asphalte. Car, samedi, le rallye change de profil ! Six spéciales bitumées attendent les concurrents au cours de cette étape, avec notamment deux passages dans Escaladei, cinquième chrono à atteindre cette saison le cap des 50 km.

WRC

Info Motorsport

Photos

Vidéos

expand_less