Motorsport

Ogier : Motivation maximale avant la Catalogne !

Un point à marquer, un seul...

Recherche

Par Olivier Ferret

23 octobre 2014 - 08:24
Ogier : Motivation maximale avant (...)

Le WRC a rendez-vous cette semaine avec l’une des manches les plus populaires de la saison, le Rallye de Catalogne. Devant un public traditionnellement très enthousiaste, Sébastien Ogier et Julien Ingrassia auront à cœur de réaffirmer leur position de leaders du championnat du monde en devançant leurs adversaires directs.

Aujourd’hui crédités d’une avance de 27 points sur Jari-Matti Latvala et Miikka Anttila, les Français ont la possibilité d’être titrés sur cette avant-dernière épreuve de la saison, à condition de marquer 1 point de plus que leurs coéquipiers. Avec à l’esprit la très belle remontée réalisée l’an dernier au cours de l’étape terre alors disputée le dimanche, Sébastien et Julien auront pour principal objectif de retrouver les avant-postes après un Rallye de France-Alsace malchanceux.

« On a manqué de chance sur le Rallye de France. Il faut vraiment que l’on se rattrape, je suis donc encore plus motivé pour l’Espagne, » annonce Seb. « Julien et moi avions une chance de confirmer le titre en France et ça n’a malheureusement pas fonctionné, mais je suis absolument convaincu que l’on peut y arriver en Espagne. »

Installé depuis dix ans sur la Costa Daurada, le Rallye de Catalogne est basé à Salou, dans la province de Tarragone. La difficulté du parcours réside dans le fait qu’il est le seul du calendrier WRC à mêler terre et asphalte, totalisant 67% de bitume et 33% de terre. L’adhérence et l’usure des pneus peuvent parfois s’avérer difficile à appréhender, les pilotes devant gérer plusieurs changements de revêtement sur certaines spéciales.

« L’année dernière, on s’est imposés en Espagne, » souligne le pilote Volkswagen. « Je me sens super bien, j’ai fait beaucoup d’exercices et je suis en pleine forme. On a utilisé nos nouveaux pneus en France, où ils nous ont permis d’être plus rapides sur certaines spéciales. Ceci dit, les conditions sont complètement différentes en Espagne et les essais que l’on a réalisés sur place nous ont mis en confiance. »

Entre terre et bitume

Pour la troisième année consécutive, la caravane du rallye fera route vers Barcelone ce jeudi en fin d’après-midi où une courte spéciale urbaine et inédite sera disputée en ouverture de la course, dans le bas de Montjuïc. Puisque l’étape de vendredi sera disputée sur terre, les voitures arpenteront ces 3,20 km avec des réglages et des pneus terre. Spectacle garanti pour le public !

Vendredi, le rallye s’établira sur ses routes traditionnelles. L’étape terre retrouve cette année sa position de première journée, avec toutefois 18% de bitume dans la spéciale de Terra Alta. Celle-ci donnera un avant-goût des deux étapes suivantes, entièrement disputées sur asphalte et plus proches de Salou. La bascule se fera vendredi soir avec une assistance de 75 minutes permettant de radicalement changer le set-up de la Polo R WRC.

La deuxième étape, la plus longue, sera marquée par la spéciale de Escaladei, disputée en plein cœur de la superbe région viticole d’El Priorat. Celle-ci atteindra un kilométrage record pour le Rallye de Catalogne : 50 km, un cap célébrant la cinquantième édition de ce rallye dont la première édition remonte à 1957.

Après 17 spéciales et 372,96 km chronométrés, le podium du Rallye de Catalogne sera célébré dimanche à 13h30 à Salou.

WRC

Info Motorsport

Photos

Vidéos

expand_less