Motorsport

Ogier : Les 17 secondes de retard sur Latvala ne m’inquiètent pas

Ogier reste concentré sur son objectif

Recherche

Par Olivier Ferret

10 mai 2014 - 02:35
Ogier : Les 17 secondes de retard (...)

Leaders du championnat du monde et donc premiers à prendre la route aujourd’hui, Sébastien Ogier et Julien Ingrassia savaient que cette position ne serait pas à leur avantage. Les longues spéciales cassantes des Sierras Chicas ne les ont finalement que peu ralentis et leurs ambitions sont intactes au terme de la première étape du Rallye d’Argentine.

A plus de 11 000 km des locaux de Volkswagen Motorsport à Hanovre, les Polo R WRC ont donné le meilleur d’elles-mêmes sur cette première journée complète de compétition. Invaincues depuis le coup d’envoi du rallye, elles ont signé trois triplés au cours des quatre spéciales du jour. Ce soir, elles occupent les deux premières places du classement général, à l’avantage de Jari-Matti Latvala.

Après avoir ouvert son compteur dans la Super Spéciale inaugurale disputée hier, Sébastien Ogier est parvenu à remporter les deux passages sur Santa Catalina / La Pampa (27,09 km). En revanche, le sol plus sec de la très longue épreuve d’Ascochinga / Agua de Oro (51,88 km) lui a coûté un peu de temps compte tenu du balayage à opérer.

« Ce fut la première journée difficile à laquelle on s’attendait, mais je suis très content de ma position. On a fait du bon travail, surtout quand on voit le nombre d’équipages qui ont abandonné, » commente Sébastien Ogier, qui a passé aujourd’hui le cap des 150 victoires de spéciales au volant de la Polo R WRC.

Malgré des conditions exigeantes, la voiture a répondu à ses attentes : « J’ai eu quelques soucis de grip dans la dernière spéciale du jour. Néanmoins, la journée s’est dans l’ensemble déroulée sans problèmes. Notre Polo R WRC est en forme et elle s’est montrée fiable malgré des conditions parfois brutales. »

Après les 163 premiers kilomètres, Sébastien Ogier compte 17”7 de retard sur son coéquipier Jari-Matti Latvala. La victoire est toujours envisageable pour le Français, qui prévient : « Les 17 secondes de retard sur Jari-Matti ne m’inquiètent pas, je suis confiant quant à la possibilité de les rattraper samedi. Pour Julien et moi, une seule chose compte : nous voulons gagner le Rallye d’Argentine ! »

Après le nord aujourd’hui, le rallye fera cap au sud de Villa Carlos Paz demain. De 39 km chacune, les spéciales San Agustin / Villa del Dique et Amboy / Yacanto seront disputées autour de Santa Rosa de Calamuchita, puis l’étape se conclura dans la soirée avec la Super Spéciale déjà courue jeudi.

WRC

Info Motorsport

Photos

Vidéos

expand_less