Motorsport

Ogier : Il faut continuer à surveiller Latvala

Une performance tout en contrôle pour Sébastien Ogier

Recherche

Par Olivier Ferret

16 novembre 2013 - 20:19
Ogier : Il faut continuer à surveiller

Maintenir son avance sur son plus proche poursuivant, tel était l’objectif de Sébastien Ogier pour la troisième étape du Rallye de Grande-Bretagne. Malgré la boue, un sol de plus en plus sale au fil des passages et une glisse permanente pouvant piéger n’importe lequel des concurrents, le pilote Volkswagen Motorsport a su mener sa journée comme il l’entendait puisqu’il conserve sur Jari-Matti Latvala une avance quasi identique à celle d’hier.

Les spéciales de Gartheiniog, Dyfi et Dyfnant constituaient le gros morceau de cette étape, arborant quelques modifications en comparaison de leur dernière apparition au parcours gallois. D’abord auteur d’une série de deuxièmes temps, Sébastien Ogier s’est autorisé la prudence en bouclant les trois derniers chronos du jour entre la quatrième et la cinquième places.

S’il cède les honneurs des temps scratches à ses adversaires, ses performances ne compromettent en rien son rang de leader au classement général et il lui reste 20.3s à défendre au cours de la dernière étape. Son coéquipier Jari-Matti Latvala est le seul encore en mesure de lui ravir la première place à la régulière, leurs poursuivants étant relégués à plus d’une minute.

« Je suis content de la façon dont on a géré cette longue journée, » se félicite Sébastien Ogier. « On a produit une bonne performance, propre, sans commettre de grosses erreurs. A ma surprise, le grip a été meilleur sur la plupart des spéciales d’aujourd’hui qu’hier. Pour nous, il s’agissait essentiellement de maintenir une bonne avance sur notre coéquipier Jari-Matti et on l’a parfaitement réussi. On n’avait donc pas besoin de prendre trop de risques et on a pu adopter une approche plutôt prudente sur les nombreux tracés inédits. »

« D’une certaine façon, une avance de 20s est rassurante, » poursuit le pilote Volkswagen Motorsport. « Pour autant, il faudra qu’on reste en alerte si jamais Jari-Matti attaque fort demain. Sans cela, on peut sortir de la route d’un instant à l’autre. Cette fois, on veut absolument rallier l’arrivée. Ce serait un final parfait pour une saison parfaite. »

Le Rallye de Grande-Bretagne se conclura dimanche par une étape comportant 51,92 km chronométrés. Les concurrents devront affronter les inédites spéciales de Penllyn et de Kinmel Park. Ils retrouveront par ailleurs Clocaenog et Dyfnant, déjà disputées jeudi et ce samedi. Enfin, c’est sur le tracé familier de Great Orme que le rideau tombera sur ce rallye et sur la saison WRC, en début d’après-midi.

WRC

Info Motorsport

Photos

Vidéos

expand_less