Motorsport

Objectif atteint pour Thierry Neuville

Pas de Rally2 pour le Belge en Grèce

Recherche

Par Olivier Ferret

27 mai 2012 - 18:41
Objectif atteint pour Thierry (...)

Partis avec l’ambition de rallier l’arrivée du Rallye de l’Acropole sans passer par la case Rally2, Thierry Neuville et Nicolas Gilsoul (Citroën Junior World Rally Team) ont réalisé un sans-faute et décroché la 6e place d’une des épreuves les plus difficiles de la saison.

Nasser Al-Attiyah et Giovanni Bernacchini (Qatar World Rally Team) ont connu moins de réussite, puisqu’ils ont abandonné.

Réputé pour être le rendez-vous le plus cassant du Championnat du Monde, le Rallye de l’Acropole 2012 n’a pas failli à la tradition, sauf en ce qui concerne la météo. Tout au long des quatre jours de course, les orages sont venus compliquer la tâche des équipages et des ingénieurs, contraints de jongler entre les gommes dures et tendres des pneus Michelin Latitude Cross pour adapter les voitures aux conditions plus ou moins boueuses.

Après une unique épreuve chronométrée le jeudi soir, la seconde journée constituait un premier morceau de bravoure. Avec 169 km de spéciales sans retour au parc d’assistance principal, les pilotes devaient ménager leurs montures. Malgré une prestation sans faute, Thierry Neuville était confronté à la casse d’une transmission dans l’avant-dernier chrono. Après avoir terminé l’étape au volant d’une DS3 WRC ‘propulsion’, le Belge rentrait à Loutraki à plus de sept minutes du leader. « C’est un peu dommage car j’aurais pu être classé dans le top 5, mais je suis tout de même heureux d’être toujours en course. Je suis satisfait de mes chronos et notamment de ma 2e place dans l’ES6. »

Encore plus cassante, la journée du samedi permettait à Thierry de se mettre en évidence. Montant en puissance au fil des kilomètres, il se montrait particulièrement à l’aise lors de la seconde boucle, pourtant disputée dans des conditions dantesques. Quatrième de l’ES14, troisième de l’ES16, le pilote du Citroën Junior WRT remontait jusqu’au 7e rang : « Je suis content d’avoir réalisé une nouvelle journée sans erreur. Je me sentais bien au volant, j’avais de bonnes notes et j’ai pu attaquer dans les portions les moins piégeuses. »

L’abandon de Petter Solberg lors de la dernière journée permettait à Thierry d’achever le rallye en 6e position : « C’est une grande satisfaction et je veux en premier lieu remercier Citroën Racing pour son soutien. L’équipe m’a vraiment aidé à franchir un cap et ce week-end m’a permis de faire de nouveaux progrès. Ce rallye était le plus difficile que j’ai jamais disputé et je suis d’autant plus fier d’en être venu à bout. »

Dans les points lors des trois derniers rallyes – Mexique, Portugal et Argentine – Nasser Al-Attiyah a connu un week-end plus délicat en Grèce. La course avait pourtant bien commencé, avec une belle 7e place le vendredi soir. « J’ai cherché à adapter mon rythme aux conditions et l’équipe m’a toujours bien conseillé dans le choix des pneumatiques. Cela m’a permis de ne pas trop souffrir d’un ordre de départ plutôt défavorable. »

Samedi, la course du Qatari s’arrêtait à l’issue de l’ES14 : « L’arbre de transmission a cassé. Ce sont des choses qui arrivent, surtout sur un terrain aussi difficile. Nous avions encore trois spéciales à disputer et ça n’aurait pas été possible en deux roues motrices, il était donc préférable de terminer prématurément la journée pour revenir le lendemain en Rally2. »

L’étape dominicale n’allait pourtant pas sourire à l’équipage de la DS3 WRC n°7, victime d’une sortie de route dès les premiers kilomètres de l’ES18. « Le passage dans un gué asséché a envoyé la voiture en l’air. Elle a atterri sur le nez et nous avons fait un demi-tonneau », relatait Nasser. « Le radiateur étant cassé, nous ne pouvions pas continuer sans risquer de casser le moteur. Nous avons donc abandonné. »

Lors du prochain Rallye de Nouvelle-Zélande (21-24 juin), Thierry Neuville pilotera la DS3 WRC du Qatar World Rally Team. Nasser Al-Attiyah se consacrera en effet à sa préparation pour les Jeux Olympiques de Londres. Il représentera son pays en skeet (tir).

keyboard_arrow_right

WRC

Info Motorsport

Photos

Vidéos

expand_less