Motorsport

OAK Racing toujours dans le peloton de tête

après les deux dernières séances qualificatives

Recherche

Par Franck D.

11 juin 2010 - 16:22
OAK Racing toujours dans le peloton (...)

Les deux dernières séances qualificatives pour la 78ème édition des 24 Heures du Mans se sont déroulées hier soir sur le circuit sarthois et l’équipe OAK Racing Team Mazda France prendra le départ samedi depuis les 5ème et 8ème places sur la grille de départ de la catégorie LMP2.

La pluie est tombée fortement avant le début de la première séance et les temps au tour ont commencé à descendre lorsque la piste s’est mise à sécher. Néanmoins, la Pescarolo-Judd No.35 de Matthieu Lahaye, Guillaume Moreau et Jan Charouz, et la #24 de Jacques Nicolet, Richard Hein et Jean-François Yvon ont dû attendre la troisième et dernière séance pour pouvoir améliorer leur chrono de référence, Matthieu faisant un meilleur temps de 3:41.310 et Richard Hein de 3:52.008, temps qu’il aurait pu réduire de manière significative s’il n’avait pas été gêné par le trafic.

Une nouvelle ondée n’a pas permis à Matthieu d’utiliser son deuxième train et une panne électrique sur la No.24 a stoppé Jean François Yvon sur la piste 40 minutes avant la fin de la dernière session.

Lors des trois séances qualificatives de la semaine, l’approche de OAK Racing a toujours été de trouver les meilleurs réglages de course plutôt que de se concentrer sur un tour rapide, stratégie qui a déjà payé avec deux podiums consécutifs lors des deux dernières éditions de la plus grande course d’endurance au monde. Néanmoins, le Team Manager François Sicard est satisfait avec la compétitivité des deux voitures par rapport à leurs concurrents directs.

François Sicard : « Les conditions de piste étaient beaucoup plus rapides au début de la deuxième séance et nous avons envoyé Richard avec un nouveau train de pneus. Il aurait pu faire un meilleur temps s’il n’avait pas été gêné par le trafic. Nous pensions qu’il réaliserait un chrono en moins de 3:50 mais il a dû se contenter de 3:52 ; le trafic fait partie du Mans.

« Nous avons eu un petit souci de télémétrie sur la #35 et cela nous a couté un peu de temps lors de la première séance de la soirée. Au début de la deuxième, nous avons envoyé Matthieu avec un nouveau train de pneus et il a fait un excellent chrono. Alors qu’il avait repris la piste avec son deuxième train, la pluie a malheureusement recommencé à tomber et a rendu la section entre la passerelle Dunlop et le Tertre Rouge très glissante. Je suis certain que sans cela nous serions passés devant la Zytek pour terminer première voiture non HPD. Je suis content que nous ayons pu montrer notre compétitivité bien que la position sur la grille de départ ne soit pas très importante.

« Guillaume Moreau se sent beaucoup mieux et il est plein d’enthousiasme après la petite alerte de grippe de mercredi soir. Jan Charouz a fait également un excellent travail et s’est très bien intégré à l’équipe. Il est très rapide et complète un très bon trio. »

Matthieu Lahaye : « Je suis content d’avoir amélioré notre meilleur temps d’une seconde par rapport à hier soir ce qui nous a permis de passer devant Olivier Pla sur la Quifel ASM Zytek avant qu’il n’améliore lui aussi son temps. Il a commencé à pleuvoir sur le premier secteur alors que j’étais sur mon deuxième train de pneus et nous n’avons pas pu faire mieux. Ce n’est pas hyper important mais cela aurait été bien de battre la Zytek en qualification et d’être la première voiture non motorisée HPD. Nous savons ce que nous devons faire et nous suivrons notre plan de marche pendant la course. Nous serons bien là si nos rivaux rencontrent le moindre problème, nous avons une belle carte à jouer pour faire un bon résultat. J’attends dimanche soir avec impatience. »

Richard Hein : « Je devais remplacer Jean-François et reprendre la piste avec un train de pneus neufs pour améliorer notre meilleur temps lorsque la voiture n’est pas rentrée au stand. J’ai fait uniquement trois tours lors de la première séance de la soirée et l’objectif était de rouler à nouveau à la fin de la deuxième séance pour améliorer notre meilleur chrono. Ce n’est pas grave car la course est très longue mais je suis certain que je pouvais aller plus vite. Il est préférable d’avoir ce genre de problème maintenant que pendant la course. Il semble que ce soit une panne électrique générale ce qui ne nous est jamais arrivé en trois ans. »

L’équipe ne sera pas de retour en piste avant le warm up de samedi matin mais les six pilotes seront présents cet après-midi dans le centre ville du Mans pour la traditionnelle Parade des Pilotes.

Endurance

Info Motorsport

Photos

Vidéos

expand_less