Motorsport

OAK Racing dans le peloton de tête après la première qualif

24 Heures du Mans – 1ère séance qualificative

Recherche

Par Franck D.

10 juin 2010 - 14:26
OAK Racing dans le peloton de tête (...)

OAK Racing Team Mazda France a lancé hier soir sa campagne pour la conquête d’un troisième podium consécutif aux 24 Heures du Mans et a profité des essais libres et de la première séance qualificative pour continuer de finaliser ses préparatifs pour le double tour d’horloge.

L’équipe nivernaise qui vient d’effectuer un excellent début de saison après avoir obtenu deux podiums lors des deux premières courses du championnat Le Mans Series a terminé la première séance qualificative de deux heures à la quatrième et septième place de la catégorie LMP2.

La soirée a été interrompue par une série de drapeaux rouges et la Pescarolo Judd No.35 de Matthieu Lahaye, Guillaume Moreau et Jan Charouz a fait son meilleur tour en début de séance lorsque la piste était encore claire. Le meilleur temps réalisé par Matthieu Lahaye, 3:42.399, est seulement à 0.4 seconde du champion en titre des LMS, Quifel-ASM et devance de plus de deux secondes l’équipe RML qui bénéficie de la motorisation HPD/Honda.

De son côté, la No.24 de Jacques Nicolet, Richard Hein et Jean-François Yvon a tourné sans problème technique majeur et les trois pilotes ont pu également faire chacun les trois tours de nuit qui sont obligatoires pour pouvoir participer à la course de ce week-end.

Les temps et les classements sont encore provisoires car les deux séances qualificatives de ce soir, si le temps reste sec, peuvent encore faire changer les positions sur la grille de départ de samedi. Quelles que soient les conditions métrologiques, l’équipe continuera de se concentrer sur le développement des réglages pour la course de 24 heures qui est beaucoup plus importante qu’une performance sur un tour rapide en qualifications.

François Sicard, Team Manager : « La séance d’hier soir a été excellente pour nous et chaque voiture a pu couvrir près de 800 kms. Avec des conditions de piste sèche - et non humide comme initialement prévu - nous avons pu emmagasiner beaucoup de data. Les pilotes en ont également profité mais il nous manque encore un peu de vitesse en ligne droite par rapport aux voitures à motorisation HPD, ce qui est crucial au Mans. Nous savions qu’elles seraient performantes et ceci a été confirmé. D’une manière générale, les deux Pescarolo-Judd ont bien fonctionné et notre seul petit souci a été Guillaume Moreau qui a la grippe. Nous avons réduit sa charge de travail et une fois qu’il a eu fait ses tours de qualification de nuit, nous l’avons envoyé se coucher ! Il y a encore deux séances aujourd’hui et nous allons continuer de travailler pour essayer de réduire un peu plus la trainée aérodynamique en ligne droite ; notre objectif est de continuer de peaufiner nos réglages pour la course et pas seulement pour un tour rapide. »

Matthieu Lahaye : « Je suis très content de notre performance hier soir. Nos réglages de base sont très bons et nous devons seulement faire des petites modifications aérodynamiques pour améliorer notre vitesse de pointe. La météo nous a beaucoup aidés et nous a permis de faire beaucoup de kilomètres alors que les prévisions étaient à la pluie. Les premières indications confirment que nous avons beaucoup progressé par rapport à l’année dernière. »

Jan Charouz : « La voiture et l’équipe sont supers. La première séance de roulage s’est bien passée mais il nous manque un peu de puissance par rapport aux voitures HPD. Conduire un proto est différent d’une monoplace mais c’est plus facile de passer d’une monoplace à un proto que l’inverse. »

Jacques Nicolet : « Je suis très content de l’équilibre et de la performance de la voiture et toute l’équipe a fait un excellent travail ; c’est exactement le type de voiture pour Le Mans, elle est efficace et confortable à conduire, un grand bravo à toute l’équipe. Comme pas mal de pilotes, je n’ai pas pu faire autant de tours que prévu suite aux nombreux drapeaux rouges mais il y a encore quatre heures de roulage aujourd’hui ce qui devrait nous permettre de faire encore plus de kilomètres. »

Richard Hein : « Le circuit est toujours aussi fabuleux ! Lorsque tu sors de la ligne des stands, tu ne te rappelles plus a quel point ce circuit est fantastique. Je n’ai pas pu rouler beaucoup de nuit suite aux drapeaux rouges mais j’ai pu faire mes trois tours obligatoires. Il était important de permettre à Jean-François de reprendre ses marques. A part cela, tout c’est passé du mieux possible. »

Jean-François Yvon : « J’étais un peu inquiet au début de la séance car les pneus étaient sales et j’ai trouvé la voiture difficile à conduire et glissante. Ensuite, de nuit, l’équipe m’a donné un autre train de pneus, la voiture est devenue parfaite et j’ai retrouvé mes sensations. »

La deuxième séance qualificative commencera à 19 heures heure locale ce soir et la troisième et dernière séance à 22 heures.

Endurance

Info Motorsport

Photos

Vidéos

expand_less