Motorsport

OAK Racing au pied du podium à Petit Le Mans

Un sans-faute georgien pour l’équipe

Recherche

Par Olivier Ferret

2 octobre 2011 - 15:50
OAK Racing au pied du podium à Petit (...)

L’avant dernière manche du championnat ILMC 2011 aura été une semaine de course pleine de défis pour OAK Racing. Apres deux grosses sorties de piste en essais libres des deux LMP1 OAK-Pescarolo de l’équipe mancelle, mécaniciens et ingénieurs auront travaillé d’arrache-pied pour leur permettre de prendre le départ de la classique américaine dans les meilleures conditions possibles aux côtés de la LMP2 également engagée par le team.

Tous ces efforts ont été récompensés hier soir en Géorgie avec trois voitures à l’arrivée de la course de 1000 miles. Olivier Pla, Alexandre Prémat et Jean-François Yvon sur la n°24 terminent au pied du podium au classement général, deuxièmes des LMP1 « essence » alors que Matthieu Lahaye, Guillaume Moreau et Pierre Ragues, sur la n°15, se classent septièmes (quatrièmes des « essence »). En LMP2, la n°35 de Frédéric Da Rocha, Patrice Lafargue et Jacques Nicolet est quatrième de la catégorie.

Avec plus de 50 équipages au départ et un trafic extrêmement dense, la course a été marquée par de nombreux accrochages et accidents, entrainant régulièrement l’entrée en piste de la voiture de sécurité. Les trois équipages OAK Racing ont néanmoins réussi un sans-faute dans ces conditions difficiles ; malheureusement, des soucis mécaniques sur la n°15 (casse amortisseur avant gauche) et sur la n°35 (crevaison et remplacement d’extracteur ainsi que deux changements de démarreur) ont sérieusement ralenti la progression des deux prototypes. La fiabilité était en revanche au rendez-vous sur n°24, les trois pilotes effectuant une très belle course pour terminer juste derrière la Lola Aston Martin, un peu plus rapide.

François Sicard, Directeur Général de OAK Racing : « Tout d’abord, je souhaite remercier tous les membres de l’équipe pour leur travail remarquable et leur motivation pendant toute cette semaine. En LMP2, l’objectif était de renouveler le résultat de l’année passée, ce qui était possible. La voiture était bien adaptée aux trois gentlemen drivers qui ont su maintenir un très bon rythme, sans faire de faute dans le trafic. Malheureusement, la mécanique en a décidé autrement. Les deux LMP1 ont fait également une belle prestation mais la n°15 n’est toujours pas récompensée comme elle le mérite. C’est dommage pour les pilotes qui ont enchainé les très beaux relais. La n°24 n’a pas connu d’ennuis mécaniques et récolte les fruits du travail de la semaine. »

Alexandre Prémat, pilote de la LMP1 n°24 : « Ce week-end est une réussite car nous avons toujours été au contact avec les équipes de pointe. La course a été dure pour tout le monde et nous faisons un sans-faute avec à la clé une quatrième place au général. Nous avons montré le potentiel de la voiture en course et en qualification, avec Olivier Pla. Jean-François Yvon est un pilote très sûr, il a été régulier et n’a commis aucune erreur. OAK Racing est une équipe soudée, très motivée qui est dans une bonne dynamique sur la lancée du podium de Silverstone. »

Pierre Ragues, pilote de la LMP1 n°15 : « Nous avons fait une très belle course et je suis satisfait de mes relais. J’ai réussi à exploiter la voiture au maximum dans un trafic très dense et en prenant des risques calculés. Le set-up était excellent mais une fois de plus nous avons été trahis par la mécanique. Une troisième ou quatrième place au général nous aurait fait plaisir ! Nous sommes trois jeunes pilotes et aurions aimé obtenir un résultat à la hauteur de notre potentiel et de celui de la voiture. »

Jacques Nicolet, pilote de la LMP2 n°35 et propriétaire du team : « La n°35 avait très bien commencé la course et nous étions troisièmes des LMP2 lorsque nous avons commencé à rencontrer des problèmes de démarreur à répétition. Le pilote ne peut être que frustré ! En revanche, le patron de l’équipe est heureux que les quatre OAK-Pescarolo engagées à Petit Le Mans soient toutes à l’arrivée et avec deux très bons résultats : une quatrième place au général (deuxième des « essence ») pour la n°24 et une deuxième place en LMP2 pour la n°22 engagée par United Autosports. Ceci confirme à nouveau le potentiel de notre LMP2. Je souhaite également féliciter nos concurrents et amis, Peugeot Sport et Signatech Nissan, pour leur titre ILMC 2011 en LMP1 et LMP2. »

Prochain rendez-vous pour OAK Racing, la septième et dernière manche du championnat ILMC 2011 qui se déroulera en Chine, le 13 novembre, sur le circuit de Zhuhai.

Endurance

Info Motorsport

Photos

Vidéos

expand_less