Motorsport

Nordschleife, Course 2 : Lopez gagne et fait carton plein

Michelisz et Chilton n’auront pas été une menace sérieuse

Recherche

Par Emmanuel Touzot

28 mai 2016 - 13:16
Nordschleife, Course 2 : Lopez (...)

Après une première course mouvementée, c’est le vainqueur de celle-ci, Jose Maria Lopez, qui va s’installer en pole position de la deuxième manche sur la mythique boucle nord du Nurburgring, la Nordschleife. Tom Coronel est le premier à annoncer, via une vidéo sur son compte Twitter, qu’il ne prendra pas part à l’épreuve, expliquant avoir entendu un gros ’boum’ et senti sa voiture partir et heurter les barrières alors qu’il était cinquième.

Compte tenu des dégâts causés par la sortie de piste de Tiago Monteiro à sa voiture ainsi qu’à celle d’Yvan Muller, les deux pilotes ne prendront pas non plus le départ. C’est Norbert Michelisz qui accompagnera Lopez en première ligne. Tom Chilton, brillant deuxième tout à l’heure, s’élance troisième et pourrait enregistrer son deuxième bon résultat du week-end. Catsburg et Huff complète le top 5 de cette grille. La bonne nouvelle est que Thed Bjork, après avoir subi une casse mécanique une heure auparavant, prendra le départ de la dernière place de la grille puisque Volvo a été obligé d’enfreindre les règles de parc fermé pour effectuer ces réparations.

Gabriele Tarquini a tenté de faire se disputer la course sur le circuit actuel du Grand Prix d’Allemagne suite aux problèmes de pneus mais aucun accord n’a été trouvé et c’est bien sur la Nordschleife que l’on va courir. Ce sont donc quatorze pilotes qui vont s’élancer dans ce qui risque d’être un cavalier seul de Jose Maria Lopez. Les feux s’allument un par un et c’est parti !

Très bon départ de Michelisz qui double Lopez au départ ! Lopez est très pressant dès les virages suivants alors que derrière, Chilton est déjà sous la menace de Rob Huff. Lopez n’aura pas mis longtemps, il double Michelisz dans les ’S’ de Schumacher ! Lopez entame donc la Nordschleife devant Michelisz, Chilton, Huff et Catsburg. Derrière, Bennani devance les deux Lada de Tarquini et Valente puis Ekstrom.

Michelisz doit tout faire pour s’accrocher à Lopez voire le dépasser dans les enchaînements sinueux de l’ancien circuit de Formule 1, car sa Honda ne pourra en aucun cas lutter lors des deux kilomètres de ligne droite qui terminent le circuit.

Valente est très proche de Tarquini et tente de se montrer dans les rétroviseurs de l’Italien, mais il n’arrive pas à dépasser. Il est probable que Lada ait donné à ses pilotes les consignes de ne pas s’accrocher.

Chilton semble très à l’aise derrière Michelisz alors que le Hongrois est à la limite pour suivre le rythme d’enfer imposé par Lopez. Plus loin, Valente est toujours sous la pression de Fredrik Ekblom alors qu’il n’a pas les moyens de dépasser Tarquini. Derrière les trois hommes, Sabine Schmitz et Thed Bjork sont revenus et décidés à se disputer les derniers points restants.

C’est donc un groupe de cinq pilotes qui se suivent de près dans les virages en descente de Kesselchen. Lopez entame la longue ligne droite avec une avance déjà conséquente devant un groupe de trois pilotes composé de Michelisz, Chilton et Huff. Chilton remonte très vite sur Michelisz grâce à la puissance de sa Citroën.

Lopez coupe la ligne avec trois secondes d’avance, comme on pouvait s’y attendre, personne ne suit le rythme du champion du monde. Ses trois poursuivants se tiennent en une seconde.

Derrière, les Volvo attaquent ! Ekblom double Valente en bout de ligne droite tandis que Bjork prend la dixième place à Sabine Schmitz dans le deuxième virage, non sans un geste de défense appuyé de la nouvelle présentatrice de Top Gear.

Lopez mène toujours avec une avance confortable, et malgré l’attaque de Michelisz, ce dernier est toujours sous une menace directe de Tom Chilton, très à l’aise ce week-end au volant de sa C-Elysée. Rob Huff suit toujours de près l’Anglais, ce qui est plutôt surprenant après des essais très difficiles pour l’Anglais qui a envoyé sa Civic dans les rails à deux reprises.

Plus loin, Tarquini est sous la menace de Fredrik Ekblom, qui est bien remonté, alors que dans une parfaite symétrie, Thed Bjork menace Hugo Valente. Tarquini n’hésite pas à escalader les bordures en oubliant toutefois que ce ne sont pas des bordures de circuit moderne, et sa Lada manque d’être complètement déséquilibrée.

Rien ne bouge en tête de course, alors que dans la longue ligne droite, les deux Volvo tentent d’attaquer les Lada qui sont étonnamment rapides en ligne droite. Bjork dépasse toutefois Valente.

On entame le dernier tour et l’avance de Lopez est passée de trois secondes à une seconde ! L’Argentin montre que rien n’est joué sur ce circuit sélectif et Citroën lui donne l’ordre de faire attention à son moteur ! Voila qui pourrait poser problème puisqu’il reste encore vingt kilomètres de course dont plusieurs lignes droites en montée et deux kilomètres de pleine charge.

Ce dernier tour devrait donner lieu à une lutte à tous les étages, autant en tête de course que dans le groupe composé de Tarquini, Ekblom, Bjork et Valente.

Les images aériennes montrent Michelisz, Chilton et Huff chasser Lopez dans les longues enfilades du circuit allemand. Ekblom se débarrasse finalement de Tarquini, d’un dépassement propre mais autoritaire ! Une très légère erreur de Tarquini dont le Suédois à profité immédiatent, très opportuniste.

Si le moteur de Lopez venait à montrer de trop grosses faiblesses, Chilton pourrait jouer la victoire pour Citroën s’il arrive à profiter de la ligne droite finale pour doubler Michelisz. On n’en est pas encore là puisque l’avance de Lopez est stabilisée.

Les ennuis continuent pour Gabriele Tarquini qui se retrouve attaqué par la deuxième Volvo S60 de Thed Bjork.

Huff est en pleine attaque sur Chilton, la Honda est redoutable dans les virages rapides en enfilade, bien plus agile que la Citroën, et l’Anglais se montre très pressant et va toucher la Citroën !

Lopez a bien géré son tour et entame la longue ligne droite avec une avance qui devrait être suffisante pour aller gagner. Bjork dépasse Tarquini alors que devant, les positions sont restées les mêmes et les pilotes terminent roue dans roues.

Lopez gagne devant Michelisz, Chilton, Huff, Bennani, Catsburg. Ekblom et Bjork placent les Volvo aux huitième et neuvième places devant Tarquini et Valente, après une belle remontée.

Lopez fait carton plein ici en Allemagne avec 55 points, malgré une petite frayeur en fin de deuxième course, et gagne les deux courses après avoir signé la pole position. Le double zéro pointé de Muller et Monteiro ainsi que la mauvaise séance de qualifications de ce dernier donne une avance phénoménale à l’Argentin, puisqu’il devance Monteiro de 69 points et surtout son équipier de 100 points ! Cette avance sur Monteiro pourrait se transformer en voie royale vers le titre si l’exclusion des Honda est confirmée pour les courses de Budapest et Marrakech.

Pos. Pilote Equipe Voiture Temps
1 Jose Maria Lopez Citroen Total WTCC Citroen 3 laps
2 Norbert Michelisz Honda Racing Team JAS Honda +0.435
3 Tom Chilton Sebastien Loeb Racing Citroen +0.915
4 Rob Huff Honda Racing Team JAS Honda +1.908
5 Mehdi Bennani Sebastien Loeb Racing Citroen +2.431
6 Nicky Catsburg LADA Sport Lada +4.905
7 Fredrik Ekblom Polestar Cyan Volvo +6.072
8 Thed Bjork Polestar Cyan Volvo +8.008
9 Gabriele Tarquini LADA Sport Lada +8.675
10 Hugo Valente LADA Sport Lada +13.860
11 Sabine Schmitz Munnich Motorsport Chevrolet +23.305
12 John Filippi Campos Racing Chevrolet +28.180
13 Ferenc Ficza Zengo Honda +33.913
14 Grégoire Demoustier Sebastien Loeb Racing Citroen +38.285
15 Tiago Monteiro Honda Racing Team JAS Honda DNS
16 Yvan Muller Citroen Total WTCC Citroen DNS
17 Tom Coronel ROAL Motorsport Chevrolet DNS

WTCR

Info Motorsport

Photos

Vidéos

expand_less