Motorsport

Nicolas Lapierre séduit par la Toyota TS030 Hybride

"C’est agréable de travailler dans ces conditions"

Recherche

Par

29 janvier 2012 - 15:07
Nicolas Lapierre séduit par la (...)

Tout le monde attendait avec impatience les premiers pas en public de la Toyota TS030 Hybride. C’est sur le circuit Paul Ricard qu’il connaît par cœur que Nicolas Lapierre a pris le volant de sa nouvelle monture. « Au début, c’est un peu bizarre » confie-t-il. « C’est très silencieux au démarrage. Habituellement, le départ est bruyant, presque violent avec l’embrayage. Dans ce cas, c’est très souple, sans bruit. Et puis ensuite, on a l’impression de revenir à la « réalité » avec le moteur thermique. A ce sujet, cela fait plaisir de rouler avec un moteur aussi agréable à l’oreille. Au fil des tours, on découvre un nouvel environnement, avec de nombreuses nouvelles choses à apprendre. Le châssis est vraiment bien né. L’auto est différente de toute celle que j’ai pu connaître auparavant. La philosophie n’est pas la même : Toyota se démarque. En tout cas, la voiture répond bien aux demandes : elle est vive et efficace. »

Le système hybride est une nouveauté, mais il semble déjà bien développé : « Le système hybride fonctionne déjà très bien. Pourtant, ce n’est pas une technologie simple à mettre en œuvre. Il y a encore beaucoup de paramètres à apprendre : c’est un grand challenge à relever. Mais pour le moment, tout se passe bien : il faut simplement entrer dans le détail pour en tirer la quintessence. »

Cette saison, Nico relève un nouveau challenge avec une grosse partie de développement : « C’est très intéressant en tant que pilote, donc je suis heureux de pouvoir à nouveau participer à une phase de développement. Il nous reste trois mois avant notre première course, et plusieurs séances d’essais. La base est bonne et nous allons pouvoir bien peaufiner, affiner, tous les compartiments. Nous partons d’une feuille blanche donc le défi est excitant. »

Les 24 Heures du Mans seront le gros morceau de la saison, mais pour le moment tout est axé sur le développement de l’auto : « Pour être tout à fait honnête, je n’ai pas encore les 24 Heures du Mans à l’esprit. C’est l’objectif de la saison, mais je n’y pense pas trop pour l’instant. On sait qu’il s’agit de la course à ne pas rater. Mais on se focalise dans un premier temps sur le développement pour que la voiture soit prête le jour J. »

Ce premier roulage a été plus que positif : « Je suis satisfait de ce premier roulage. Cela va même au delà de ce que j’espérais au niveau du châssis. Ce premier test est encourageant, d’autant que nous avons pu voir un important potentiel à plusieurs niveaux. Je pense que nous aurons un package compétitif. Il n’y a que du positif à retenir ! » Quant à l’ambiance dans le team, elle est parfaite : « De nombreuses nationalités sont présentes au sein de TMG : c’est très éclectique, donc l’équipe fait preuve de beaucoup d’ouverture. On peut sentir une grande expérience dans le team, un excellent savoir-faire. La manière de travailler est très professionnelle, très sérieuse. C’est agréable de travailler dans ces conditions. Le team se donne le moyen de ses ambitions. C’est l’environnement idéal pour réussir ! »

Endurance

Info Motorsport

Photos

Vidéos

expand_less