Neuville garde la tête froide

« Si Citroën veut encore de moi pour 2013, ce sera déjà bien ! »

Recherche

Par

27 décembre 2011 - 17:46
Neuville garde la tête froide

Thierry Neuville n’est encore qu’à l’aube de sa carrière, mais est assuré de faire ses débuts dans le championnat du monde des rallyes la saison prochaine.

Les prestations du jeune pilote belge dans l’IRC 2011 ont convaincu Citroën de lui mettre le pied à l’étrier en WRC et d’en faire leur nouvel ‘espoir’.

« Avant la fin de la saison, j’ai reçu une proposition de Skoda. Sachant qu’il y avait VW derrière, c’était à priori impossible à refuser. Puis, Citroën m’a demandé d’attendre avant de signer. Je pense que ma victoire dans la Golden Stage à Chypre avait marqué les esprits », a-t-il confié dans un entretien accordé au Soir. « Nous avions déjà discuté avant, mais ils disaient avoir du mal à me juger sur la terre. »

« En Ecosse, je n’avais pas pu montrer ma pointe de vitesse, ou si peu, car mon seul objectif était de rejoindre l’arrivée. Tandis qu’à Chypre, je suis arrivé complètement libéré : pour enlever le titre, je devais gagner. J’étais dans un état d’esprit différent. J’ai mis les gaz mais pas pris de risques inutiles. A Chypre, je n’ai pas mieux conduit qu’ailleurs mais j’ai conduit libéré, avec la victoire pour objectif. Et ça, ça change tout ! »

Même s’il est ravi d’ouvrir ce nouveau chapitre de sa carrière, Neuville a tout de même eu un pincement au cœur au moment de saluer tous les membres de l’équipe Peugeot Belgique-Luxembourg, avec lesquelles il a partagé ces deux dernières saisons.

« Je ne les remercierai jamais assez d’avoir cru à ce point en moi, surtout dans les moments creux. Mon passage chez Citroën sonne comme une récompense, mais je suis triste de les quitter… », a-t-il confié.

Neuville a été impressionné par ses premiers essais avec la Citroën DS3 WRC et a beaucoup apprécié la voiture. Fort de l’expérience engrangée ces deux dernières années, il abordera la saison 2012 avec des ambitions modestes.

« En début de saison au moins, mes points de comparaison seront Mikkelsen, Hanninen et Ogier sur leurs S2000. De toute façon, il me faudra à mon sens deux ans avant de pouvoir aborder le championnat avec des ambitions. Mon contrat comporte des options dans les deux sens : je peux quitter Citroën et vice-versa. La suite dépendra de l’implication du groupe en Mondial, de ce que fera Loeb, etc. Mais j’ai encore tant à apprendre ! »

« Si Citroën veut encore de moi pour 2013, ce sera déjà bien ! Pour le reste, je vais tenter de profiter à fond d’être aux côtés de Loeb, et de ce qu’il voudra bien me donner ou me montrer… »

Info Motorsport

Photos

Vidéos