Motorsport

Neuville a été perturbé par l’accident d’Ogier

Le Belge surpris par le Français

Recherche

Par www.wrc.com

21 mai 2018 - 18:49
Neuville a été perturbé par l'accident (...)

Thierry Neuville reconnaît avoir perdu le fil de sa pensée en voyant la sortie de son rival Sébastien Ogier au Vodafone Rally de Portugal.

Peu après l’abandon d’Ott Tänak, Sébastien Ogier sortait de route. En voyant ses deux principaux concurrents être éliminés, Thierry Neuville réalisait alors l’importance capitale qu’une victoire au Portugal pourrait revêtir au championnat.

« Je l’ai vu avant même de l’entendre », confiait-il. « J’ai été un peu perturbé sur les trois ou quatre virages suivants. Je savais qu’il était sorti, mais je devais encore signer un bon résultat. Cela m’a pris quatre ou cinq virages avant de revenir dans le rythme et attaquer de plus belle. C’était une raison de plus pour aller chercher la victoire. Je pense que mon offensive, décidée à ce moment précis, était une bonne décision. »

Thierry Neuville passait alors passé la vitesse supérieure pour finalement s’imposer avec quarante secondes d’avance sur Elfyn Evans. En plus de la victoire, le Belge s’offrait quatre points bonus sur la Power Stage. Arrivé au Portugal avec dix points de retard sur Sébastien Ogier, le pilote Hyundai en repartait avec dix-neuf d’avance.

L’accident de Sébastien Ogier avait eu lieu lors du deuxième passage sur Viana do Castelo. Le Français touchait une racine qui cassait une rotule de suspension. Privé de direction, il tirait tout droit au virage suivant et finissait le week-end bredouille.

Selon Thierry Neuville, la clé pour s’imposer était de miser sur les pneus tendres de Michelin pour la deuxième boucle du vendredi. Malgré les températures en hausse et les pierres parsemant les spéciales situées tout près de la frontière espagnole, le Belge faisait ce pari et réussissait à prendre les commandes de l’épreuve.

« C’était un pari », indiquait-il au micro de WRC.com. « Dani (Sordo, son équipier) l’avait fait avec un certain succès l’an dernier. J’ai donc essayé. Je n’étais pas convaincu qu’il s’agissait du meilleur choix, mais cela a été le cas. J’ai déjà quelques années d’expérience en WRC. J’ai beaucoup appris. Je me souviens quand j’étais dans la même équipe que Sébastien Loeb. Il fonctionnait comme ça. Même si ses rivaux étaient sortis, il était capable d’aller chercher la victoire et de gros points. Nous venons de faire la même chose. »

WRC

Info Motorsport

Photos

Vidéos

expand_less