Motorsport

Neige et glace au programme des Citroën DS3 WRC en Suède

Ostberg et Meeke se retrouvent à nouveau en duo

Recherche

Par Olivier Ferret

7 février 2015 - 11:34
Neige et glace au programme des (...)

 Mads Østberg / Jonas Andersson et Kris Meeke / Paul Nagle seront à bord des deux DS 3 WRC alignées par le Citroën Total Abu Dhabi WRT au départ du Rallye de Suède.
 Unique épreuve 100 % hivernale du calendrier du Championnat du Monde, la manche suédoise devrait proposer de parfaites conditions pour cette édition 2015.
 Cinq DS 3 R5 sont également engagées, dont une pour l’espoir français Stéphane Lefebvre.

De la neige, de la glace et encore de la neige ! Ces dernières semaines, les conditions météorologiques ont été parfaites dans la région d’Hagfors. Des températures très froides ont suivi un fort épisode neigeux pour créer un épais revêtement gelé. Et les récentes chutes ont consolidé le manteau blanc à quelques jours du départ.

Depuis bien longtemps, le Rallye de Suède n’avait pas été aussi prometteur. Si la situation n’évolue pas, la surface devrait rester constante durant toute l’épreuve. Il y aura donc moins de sollicitations sur les clous et du grand spectacle pour tous les fans !

L’ÉVOLUTION 2015 DE LA DS 3 WRC À L’ÉPREUVE

Quelques jours après une première réussie, la DS 3 WRC version 2015 fera face à un nouveau challenge en Suède. Le travail aérodynamique mené cet hiver confère un bénéfice notable sur ces spéciales à hautes vitesses. Le moteur s’exprimera aussi pleinement et les pilotes profiteront de la commande de boîte par palettes au volant à chaque changement de rapport.

Avec une géométrie de suspension arrière repensée qui apporte un gain en facilité de pilotage, la DS 3 WRC 2015 est significativement plus efficiente et plus rapide.

Sur le podium à Karlstad ces quatre dernières années, Mads Østberg joue presque à domicile. Une partie des spéciales traversées vendredi passent par le territoire norvégien et son copilote Jonas Andersson est Suédois. Mads avait fait sa première apparition en WRC en Suède lors de la saison 2006, à seulement 18 ans. Quatrième du Monte-Carlo, il possède une belle opportunité sur la glace du Värmland. Et pour préparer au mieux ce rendez-vous, il sera au départ du Finnskog Rally, épreuve du Championnat de Norvège, ce samedi 7 février avec la DS 3 WRC.

Au volant de la seconde voiture alignée par le Citroën Total Abu Dhabi WRT, Kris Meeke mesure son expérience. Avec une seule participation en Suède, en 2014, le Britannique souffre d’un déficit de connaissance du terrain par rapport à la grande majorité de ses concurrents. Toutefois, ses performances avec la DS 3 WRC laissent apparaître un réel potentiel sur ce revêtement.

Cinq équipages sont engagés en DS 3 R5. Vainqueur de la première manche du Championnat FIA WRC2, Stéphane Lefebvre poursuit son apprentissage avec la découverte de la Suède. Cette course ne fait pas partie des rallyes retenus par le Français pour marquer des points. Inscrit en WRC2, Anders Grondal sera l’un des favoris. Hors championnat, les Suédois Robin Friberg et Thomas Thunström et l’Estonien Karl Kruuda ont aussi choisi la DS 3 R5. Sur le podium de la première date du FIA Junior WRC, le Norvégien Ole-Christian Veiby jouera, quant à lui, la victoire en 2 roues motrices avec la DS 3 R3-MAX.

ILS ONT DIT

Yves Matton (Directeur de Citroën Racing) : « Pour ses débuts en compétition, l’évolution 2015 de la DS 3 WRC s’est montrée très performante avec la majorité des meilleurs temps lors du Rallye Monte-Carlo. En Suède, nous allons ouvrir un nouveau chapitre. Même si nous conserverons une ambiance hivernale, les conditions seront très différentes. Cette épreuve est importante pour Mads Østberg. Il évoluera sur son terrain, sur des routes qu’il connaît bien et qu’il apprécie. Après une séance d’essais, il participera au Finnskog Rally en Norvège pour se préparer au mieux. Kris Meeke devra se servir de l’expérience engrangée en 2014. Son objectif sera de tirer un maximum de son potentiel avec l’appui de l’équipe. »

Mads Østberg : « Le Rallye de Suède est l’un des moments clés de mon calendrier. Je suis vraiment impatient d’y être. Les dernières éditions m’ont plutôt bien réussi avec une série de podiums, dont une troisième place l’an passé en DS 3 WRC. Avec l’expérience acquise lors de la saison 2014 et une bonne préparation, j’espère me montrer encore plus performant. La nouvelle DS 3 WRC est très compétitive. Elle devrait être un atout dans ces conditions. Notre position de départ ne nous procurera ni un avantage ni un désavantage. En nous élançant de la quatrième place, nous savons que ce sera ni parfait et ni complètement handicapant quelles que soient les conditions. Après une très belle épreuve en 2014, j’ai l’ambition de me battre pour être devant. Ce sera mon premier rallye avec la DS 3 WRC version 2015, jouer la victoire serait une belle performance. »

Kris Meeke : « J’ai terminé le Rallye Monte-Carlo sur une pointe de déception, car nous avons été performants, sans parvenir à traduire cette compétitivité par un bon résultat. Mais ce fut très encourageant. J’avais vraiment apprécié ma première participation en Suède en 2014. Les conditions n’étaient pas parfaites avec des températures assez élevées, mais c’était pourtant génial de piloter sur ces routes. On s’amuse toujours plus dans ces conditions ! Cependant, comme cette épreuve sur neige est unique dans le calendrier, elle réclame plusieurs années afin d’acquérir suffisamment d’expérience pour se battre devant. Un objectif réaliste est un top 5 ou un top 6. Je dois encore apprendre et être constant. Je vais rouler à ma propre limite, fixée par mon expérience personnelle. »

PARCOURS SUÉDOIS AVEC UN INCURSION EN NORVÈGE

Après deux journées de reconnaissances les mardi et mercredi, les pilotes seront dans les voitures de course le jeudi 12 février entre 8h00 et 11h30 pour le shakedown organisé à Råda, à côté d’Hagfors.

Le départ du rallye sera donné dans la soirée de Karlstad par une super-spéciale de 1,9 kilomètre avant une longue liaison vers Hagfors pour passer la nuit.

Entrée à l’assistance dès 7h05 vendredi matin pour deux boucles de quatre spéciales en Suède avec Torsby (14,76 km), puis en Norvège dans Röjden (18,73 km), Finnskogen (20,76 km) et Kirkenaer (7,07 km). Seul un changement de pneumatiques sera autorisé à mi-journée. Un second passage dans la super-spéciale de Karlstad ponctuera l’étape avant le retour à l’assistance d’Hagfors à 20h41.

Samedi, deux fois quatre spéciales identiques à 2014 seront au programme : Fredriksberg (18,15 km), Rämmen (22,76 km), Hagfors Sprint (1,87 km) et Vargåsen (24,63 km), avec le fameux passage de Colin’s Crest. Ces huit chronos seront séparés par une assistance de trente minutes à mi-parcours.

La dernière journée, durant laquelle l’ordre de départ sera composé par le classement provisoire du rallye, du moins bien au mieux classé des pilotes P1 et P2, se déroulera sur trois spéciales : d’abord Lesjöfors, puis deux fois Värmullsasen. L’ultime passage servira de Power Stage télévisée à partir de 12h08. Le podium sera jugé à 15h00 à Karlstad.

WRC

Info Motorsport

Photos

Vidéos

expand_less