Motorsport

Nakajima : La saison 2013 s’annonce passionnante

Interview du pilote japonais

Recherche

Par Olivier Ferret

23 février 2013 - 19:42
Nakajima : La saison 2013 s'annonce (...)

Vainqueur des 6 Heures de Fuji en 2012, Kazuki Nakajima était impatient de retrouver l’équipe TOYOTA Racing pour se glisser au volant de la nouvelle version de la TS030 HYBRID. Extrêmement motivé par sa victoire de la saison dernière, le pilote Japonais se prépare à relever de nouveaux défis en 2013. Nous l’avons rencontré lors du test d’endurance de l’équipe sur le circuit Paul Ricard.

Comment avez-vous abordé ces nouvelles séances d’essais ?

« Cela faisait longtemps depuis Fuji et j’avais un peu d’appréhension en remontant dans la voiture de ne pas retrouver mes marques. En fait, la voiture était facile à piloter et je me suis rapidement senti à l’aise. Sur la première journée de tests j’ai seulement fait quatre tours mais cela a suffit pour que je sente une réelle différence de comportement avec la nouvelle version de la TS030 HYBRID. L’année dernière, nous devions parfois nous battre avec la voiture mais aujourd’hui, ce n’est plus le cas. Nous continuons à travailler sur les set-ups tout en essayant de trouver le meilleur équilibre possible mais rien à voir avec l’année dernière. Le plus important à présent sera de ne pas connaître de gros problème. Nous sommes en mesure de rouler sur de longues distances et c’est un gros plus pour travailler correctement.

C’est très sympa de travailler avec les cinq autres pilotes de l’équipe. Nous partageons plus d’informations pour le développement de la voiture et nous pouvons en retirer plus d’avantages. Nous sommes capables de progresser tout en réagissant plus vite. »

2013 sera une longue et difficile saison pour vous ?

« C’est vrai ! La saison 2013 sera particulièrement longue pour moi. En marge du programme d’endurance, je participerai aux championnats Super GT et Super Formula au Japon. Il va falloir que je gère mon emploi du temps au mieux. Ce ne sera pas facile mais je suis vraiment impatient car en me basant sur l’année dernière, je pense que nous sommes prêts pour réaliser de belles choses. »

Pensez-vous que participer au WEC dès la première course sera un plus ?

« Absolument, car nous aurons deux courses avant Le Mans. Au Mans, vous ne savez jamais ce qui peut se passer et je pense que ces deux courses du WEC nous donneront l’opportunité de préparer le grand rendez-vous dans les meilleures conditions. Cela nous aidera sûrement face à de solides adversaires. »

Le point d’orgue de la saison, ce seront les 24 Heures du Mans. Dans quel état d’esprit êtes-vous à quatre mois du départ ?

« Le Mans demeure LE rendez-vous de la saison. L’an dernier, il était difficile d’affirmer que nous voulions gagner la course. Nous n’avions pas eu beaucoup de temps pour bien nous préparer à une course de 24 Heures, mais cette année, je crois que c’est différent. Après les résultats obtenus en fin de saison dernière, tout le monde est beaucoup plus motivé et partage l’idée d’envisager la victoire au Mans. Un tel défi à relever, c’est génial ! Ce sera ma deuxième participation au Mans en tant que pilote mais j’ai vraiment aimé l’ambiance qui y règne. La course était passionnante et c’est un sentiment très particulier pour un pilote. J’ai compris à quel point il est important de participer au Mans. Cette première expérience m’a encore plus motivé et je suis confiant pour les prochains mois. Pour le moment, tout se passe bien ! »

Endurance

Info Motorsport

Photos

Vidéos

expand_less