Motorsport

Morbidelli heureux et fier de son début de saison

Il est le seul pilote à avoir battu les Citroën en course

Recherche

Par

17 juillet 2014 - 14:35
Morbidelli heureux et fier de son (...)

Gianni Morbidelli s’est dit « heureux et fier » de ses performances réalisées durant la première moitié de saison 2014. L’Italien, qui signe son retour en WTCC cette année et n’était plus apparu dans le championnat depuis 2006, a été jusqu’ici le seul pilote à briser l’hégémonie des pilotes Citroën en course à l’occasion de la course 2 au Hungaroring.

Mais avec seulement un podium jusqu’ici, l’ancien pilote de Formule 1 n’occupe que la septième place au championnat pilotes derrière les trois pilotes Citroën, les deux Honda officielles de Tiago Monteiro et Gabriele Tarquini et la Chevrolet RML Cruze de Tom Coronel. Malgré tout, l’Italien est fier de son début de saison.

« Les sept premières courses sont maintenant derrière nous, et nous avons une victoire - de laquelle nous pouvons être fiers. De plus nous étions les premiers à briser la domination Citroën. Nous avons également une pôle position qui nous donnait une nouvelle opportunité de les battre mais malheureusement, le week-end en Autriche s’est mal passé », a déclaré Morbidelli en faisant allusion à son déclassement pour avoir doublé d’autres pilotes en Q1 sous les drapeaux jaunes.

Morbidelli a appris tardivement qu’il allait revenir en WTCC et malgré une courte préparation, il est heureux de la relation de confiance qui s’est installée avec son équipe Münnich Motorsport et son coéquipier/patron René Münnich.

« Cela fait près d’un mois depuis la dernière course du WTCC à Spa et cette manche marque la mi-saison depuis mon retour, je peux légitimement dire que mon retour en WTCC a été particulièrement bon par la relation qui s’est développée avec Münnich Motorsport », ajoute l’ancien pilote de Formule 1.

« C’est très agréable de travailler ensemble avec tous ceux qui font partie de cette équipe et avant tout avec René [Münnich] à qui je dois beaucoup, c’est lui qui a rendu les choses possibles pour notre accord en 2014. Pareil pour mon ingénieur de course Charles Hodge, mais aussi tous les gars qui m’ont fait sentir que j’étais chez moi. »

Le pilote italien de 46 ans s’apprête à aborder la seconde moitié de saison avec sérénité : il est déjà fier de ce qu’il a accompli durant ses premières courses de la saison.

« Disons que si pour n’importe quelle raison une nouvelle saison de WTCC devait commencer maintenant, nous aurions toutes les raisons d’être heureux et fiers de ce que nous avons fait jusqu’ici », explique l’Italien.

« Les courses à venir, et tout d’abord l’Argentine, seront intenses. Il n’y aura pas le temps de faire des essais et cela veut dire que pour le reste de la saison, les C-Elysée seront toujours celles à battre. Notre objectif sera alors de signer de bons résultats pour prouver que nous sommes les meilleurs des pilotes avec des Chevrolet RML Cruze. »

WTCR

Info Motorsport

Photos

Vidéos

expand_less