Motorsport

Monte Carlo, ES10 : Meilleur temps pour Evans

Neuville a plus d’une minute d’avance

Recherche

Par www.wrc.com

21 janvier 2017 - 11:19
Monte Carlo, ES10 : Meilleur temps (...)

Thierry Neuville, leader du Rallye Monte-Carlo depuis jeudi soir, a conforté son avance dans la première boucle de deux spéciales disputée ce samedi matin.

Le pilote de la Hyundai i20 Coupé WRC, leader depuis le début de l’épreuve, a remporté la première spéciale du jour, disputée de Lardier et Valenca à Oze. Il a devancé Sébastien Ogier de 2’’6, avant de reprendre 13 secondes dans le secteur suivant, lui permettant de compter 1’00’’7 d’avance.

Une longue portion de 15 kilomètres de glace et de neige dans la spéciale d’ouverture a réclamé aux concurrents de s’équiper de pneus cloutés. Mais la deuxième spéciale était à 95 % sèche, et la plupart des pilotes ont alors opté pour un choix mixte, avec des pneus cloutés et des super tendres.

« J’ai fait une bonne première spéciale, propre. C’était difficile mais j’ai pu bénéficier de bonnes informations de nos ouvreurs, j’ai donc pu m’élancer en confiance. La voiture fonctionne bien. Je dois dire que je n’ai jamais bénéficié d’une voiture comme celle-ci au départ d’une saison », a exprimé le Belge.

Ogier n’a pas connu de problèmes au volant de sa Ford Fiesta mais il explique sa huitième place dans la deuxième spéciale par une conduite prudente.

Son coéquipier Ott Tänak reste au troisième rang, même si l’Estonien a fait part des mêmes problèmes de rétrogradation que la veille. Il a terminé cinquième des deux spéciales, et compte 11’’3 derrière Ogier avant de retourner au parc d’assistance de Gap.

Jari-Matti Latvala est quatrième mais le pilote de la Toyota Yaris WRC était loin d’être satisfait. Il a attaqué fort avec ses pneus cloutés sur l’asphalte sec, au départ de l’ES9, et il n’avait plus assez d’adhérence quand il est repassé sur la neige.

Dani Sordo a retrouvé la cinquième place, au détriment de Craig Breen. Mais la vraie surprise de cette première boucle est Elfyn Evans. Le Gallois, en retrait jusque-là, a terminé troisième de l’ES9, puis a signé le meilleur temps de l’ES10, avec 1’’0 d’avance sur Neuville.

« C’était vraiment difficile avec le gel sous les arbres et le soleil qui change les conditions en permanence. Nous avions choisi de croiser les pneus, c’était intéressant en certains endroits », explique Evans.

Stéphane Lefebvre a connu une crevaison à l’avant-droit dans la première spéciale, avant de connaître des soucis au niveau de la direction assistée. Kris Meeke, lui aussi sur Citroën C3 WRC, a perdu 25 minutes après avoir été ralenti par des problèmes mécaniques.

WRC

Info Motorsport

Photos

Vidéos

expand_less