Motorsport

Monaco, Qualifications : Sirotkin impressionne

Le Russe a écrasé la concurrence

Recherche

Par Camille Komaël

26 mai 2016 - 17:19
Monaco, Qualifications : Sirotkin (...)

Comme chaque année à Monaco, pour la séance de qualifications le peloton du GP2 est séparé en deux groupes : les pilotes ayant un numéro impair sur leur voiture s’élancent en premier, à 16h15, pour seize minutes d’essais qualificatifs. Quant aux pilotes avec un numéro pair, ils doivent attendre quelques minutes de plus pour entamer à leur tour leur séance de qualifications de seize minutes.

Groupe 1, Nato sur le fil

A 16h15, sous le soleil, les onze pilotes portant un numéro impair entrent en piste pour une rapide séance de qualifications. Parmi eux, on retrouve de sérieux candidats à la pole, comme Gasly, Nato, Marciello, Lynn ou Evans.
Après cinq minutes, Pierre Gasly est en première position, devant De Jong et Lynn. Mais le Français ne reste pas bien longtemps en tête, et c’est Mitch Evans qui passe le premier sous la barre de la minute 21, et il s’empare en même temps du meilleur chrono.

A partir de là, nous entrons dans les cinq dernières minutes et tout s’enchaîne très vite. Nato signe le meilleur temps, vite battu par Lynn. Mais Evans récupère la première position en étant cette fois le premier à passer sous la minute 20, en 1.19.962. Dans la toute dernière minute, Norman Nato – qui court quasiment à domicile – réussit à faire mieux que le Néo-Zélandais : 1.19.894, c’est la pole provisoire !

Groupe 2, impressionnant Sirotkin !

A 16h39, les pilotes sont tous alignés dans l’allée des stands, pressés d’en découdre. On retrouve Sirotkin, King et Rowland notamment parmi les candidats possibles à la pole. Oliver Rowland est le plus rapide dans les premières minutes, mais cela reste loin des chronos du groupe 1. Canamasas prend ensuite le meilleur temps au Britannique.

A six minutes de la fin, Sergey Sirotkin frappe un grand coup en améliorant grandement le temps de Canamasas et surtout en battant les chronos du groupe 1 : 1.19.656 ! Dans son sillage, Jordan King réalise lui aussi un superbe tour, seulement quatre centièmes derrière le Russe. Rowland prend la troisième place mais reste au-delà de la minute 20. Sergio Canamasas endommage sa voiture en tapant les barrières : il s’excuse auprès de son équipe, et sa séance semble terminée.

Markelov était quant à lui en train d’améliorer mais il est gêné par Jeffri à la fin de son tour. Probablement – et à juste titre – énervé par ce contretemps, le Russe commet une erreur en bloquant ses roues à Ste Dévote et en s’envolant sur le vibreur. Sa Russian Time se plante dans le mur de protection, et c’est la fin de sa séance de qualifications. Le drapeau rouge est sorti alors qu’il reste 3 minutes et 48 secondes.

La séance reste interrompue plusieurs minutes, le temps de réparer les barrières. A 17h10, les qualifications reprennent, avec Canamasas, que le drapeau rouge a aidé puisque sa voiture a ainsi eu le temps d’être réparée. Sirotkin fait un choix légèrement différent en sortant plus tard que les autres. Canamasas améliore d’entrée son chrono, mais ce n’est rien comparé à ce que réalise Sirotkin devant ! Le pilote ART tourne en 1.19.186 ! Derrière, Giovinazzi et Latifi améliorent aussi leur chrono.

Grille de départ

Sirotkin ayant signé le meilleur chrono des deux groupes, c’est évidemment lui qui s’élance en pole position. Grâce au meilleur chrono du Russe, tous les pilotes de son groupe (le groupe 2) s’élanceront en course 1 du côté de la pole position. En deuxième place, on retrouve l’homme qui a fait le meilleur temps du groupe 1, à savoir Norman Nato. Sur la deuxième ligne, s’aligneront les deux pilotes qui ont fait le deuxième temps de leur groupe : King (groupe 2) devant Evans. Suivent Rowland, Lynn, Giovinazzi et Marciello. Latifi et Ghiotto complètent le top 10. A signaler que Pierre Gasly (pour l’instant 16è) et Sergio Canamasas (13è au chrono) sont tous les deux sous investigation pour ne pas s’être arrêté à la pesée.

Groupe A

PosPiloteEquipeTempsTrs
1. Norman Nato Racing Engineering 1:19.894 11
2. Mitch Evans Pertamina Campos Racing 1:19.962 11
3. Alex Lynn DAMS 1:20.014 10
4. Raffaele Marciello RUSSIAN TIME 1:20.601 10
5. Luca Ghiotto Trident 1:20.630 11
6. Nobuharu Matsushita ART Grand Prix 1:20.744 10
7. Marvin Kirchhöfer Carlin 1:21.016 10
8. Pierre Gasly PREMA Racing 1:21.381 6
9. Gustav Malja Rapax 1:21.965 11
10. Daniël de Jong MP Motorsport 1:21.978 11
11. Jimmy Eriksson Arden International 1:22.029 11

Groupe B

PosPiloteEquipeTempsTrs
1. Sergey Sirotkin ART Grand Prix 1:19.186 9
2. Jordan King Racing Engineering 1:19.691 12
3. Oliver Rowland MP Motorsport 1:19.852 12
4. Antonio Giovinazzi PREMA Racing 1:19.972 11
5. Nicholas Latifi DAMS 1:20.182 11
6. Arthur Pic Rapax 1:20.360 11
7. Sergio Canamasas Carlin 1:20.600 10
8. Sean Gelael Pertamina Campos Racing 1:20.877 12
9. Artem Markelov RUSSIAN TIME 1:22.160 7
10. Philo Paz Armand Trident 1:22.707 11
11. Nabil Jeffri Arden International 1:22.722 12

F2

Info Motorsport

Photos

Vidéos

expand_less