Motorsport

Michelisz : Je veux progresser davantage

Il continuera de rouler en Honda Civic

Recherche

Par

31 janvier 2014 - 16:27
Michelisz : Je veux progresser (...)

Norbert Michelisz s’apprête à disputer sa cinquième saison en Championnat du Monde FIA des Voitures de Tourisme, la deuxième consécutive au volant d’une Honda Civic engagée par le Zengö Motorsport.

Le pilote hongrois appartient à la caste des talents émergents. Après seulement deux saisons passées en SEAT Eurocup, il a ensuite rejoint le WTCC au sein duquel il a décroché trois victoires (au volant de trois voitures différentes), remportant en 2012 le Trophée Yokohama et se classant par deux fois 6e du championnat Pilotes en 2012 et 2013.

Que pensez-vous du nouveau règlement technique qui constitue un changement majeur pour le WTCC ?

« Il sera intéressant de découvrir une voiture plus difficile à piloter. Du point de vue du spectateur, les autos ne seront pas seulement plus rapides, elles posséderont également un look plus sexy et agressif. Selon moi, la clé est de conserver les coûts contenus de ces dernières saisons et qui participent à la réussite du WTCC. »

Vous avez assisté aux essais qui se sont déroulé la semaine dernière en Espagne, au cours desquels Tarquini et Monteiro ont pris le volant de la nouvelle Civic. Quelles ont été vos impressions ?

« Ce fut difficile de se faire une idée précise des performances de la voiture, mais mes premières impressions furent positives. Mais si je n’ai pas pu la piloter, ce fut très utile d’observer Gabriele et Tiago régler l’auto et avancer dans le développement. Les échanges que j’ai pu avoir avec eux m’ont d’ores et déjà été utiles pour ma préparation. »

L’an passé vous avez souvent été le plus rapide des pilotes Honda. Souhaitez-vous améliorer ces résultats ?

« Bien sûr ! C’est toujours un sentiment fort de concourir au sein d’un peloton constitué des meilleurs pilotes du monde et d’y être compétitif. Chaque année, mon but est de progresser dans mes performances et c’est pour cette raison que j’attends avec impatience le coup d’envoi de cette nouvelle saison. »

Vous figurez parmi les sportifs les plus populaires en Hongrie et les fans affluent sur le Hungaroring pour vous apporter leur soutien. Quelle pression cela représente pour vous ?

« Ce fut un immense honneur pour moi d’être consacré sportif le plus populaire en Hongrie pour la troisième année consécutive. Le nombre de mes supporters augmentant chaque saison, le poids de la pression s’alourdit d’autant. Mais je commence à bénéficier d’une expérience et je parviens à me focaliser sur le travail que j’ai à faire. Le soutien des fans ne fait ensuite qu’accroître ma motivation ! En particulier lorsque la tournure des événements ne plaident pas en ma faveur. »

Qu’attendez-vous de la concurrence - constituée de Citroën, LADA et des teams alignant des voitures de RML - à laquelle vous serez opposés cette saison ?

« Difficile à dire. Citroën dispose de trois pilotes de très haut niveau et d’une voiture qui a limé le bitume ces six derniers mois. Bien que je m’attende à les voir se battre d’entrée pour la victoire, il faut considérer qu’il s’agit pour eux d’un tout nouveau programme. RML est l’une des structures les plus compétentes, il n’y aucun doute à avoir sur la compétitivité de leurs autos. Mais comme elles seront engagées par des écuries clientes, quelque soit le talent des pilotes, je ne pense pas qu’elles seront en mesure de se battre sur le long terme au plus haut niveau. LADA, en revanche, tirera certainement le meilleur bénéfice de cette nouvelle réglementation. Considérant ce paramètre et la présence de deux pilotes comme Thompson et Huff, nous pouvons au moins nous attendre à les retrouver en lutte pour le podium. »

Le WTCC est le premier championnat professionnel auquel vous avez participé et en 2014 vous allez franchir le cap de la 100e course disputée. Etes-vous satisfaits des résultats enregistrés jusqu’à présent ?

« C’est incroyable comme le temps passe vite. Pour rendre cette étape encore plus spéciale, je vais disputer cette 100e épreuve sur le Hungaroring. Les quatre dernières années ont été les plus difficiles, mais j’en garde les souvenirs les plus joyeux de ma vie. Je suis fier de ce que je suis parvenu à accomplir mais je reste conscient que la route est encore longue pour grandir en tant que pilote et remporter toujours plus de courses. »

Vous avez terminé à la 6e place du classement au terme des deux dernières saisons écoulées. Pensez-vous qu’il soit possible de progresser dans la hiérarchie en 2014 ?

« C’est mon objectif. Comme chaque année. Mais nous devons d’abord savoir si notre package sera compétitif. Pour moi, le plus important est d’améliorer mon pilotage meeting après meeting et d’être toujours dans le rythme des concurrents qui disposent du même matériel. Si j’y parviens et que je remporte des courses, je serai alors un homme heureux ! »

WTCR

Info Motorsport

Photos

Vidéos

expand_less