Motorsport

Michelin ou l’art de passer du Mans à Lime Rock

"Lime Rock est un ovale déformé avec quasiment tous les virages à droite"

Recherche

Par

4 juillet 2012 - 19:32
Michelin ou l’art de passer du Mans (...)

Tout juste sorti d’une 15ème victoire aux 24 Heures du Mans, Michelin va maintenant se rendre sur un circuit totalement à l’inverse du tracé sarthois. Lime Rock est le circuit le plus court de la saison American Le Mans Series avec ses 2478 mètres, les meilleurs bouclant le tour en 45 secondes.

Allan McNish compare le circuit du Connecticut à un vol d’avions de chasse dans une salle à manger. Pour ce meeting de 2h45, les pneus seront mis à rude épreuve, comme l’explique Karl Koenigstein, responsable technique de Michelin North America : « Lime Rock est un ovale déformé avec quasiment tous les virages à droite. Les pneus du côté gauche sont soumis à rude épreuve avec très peu de temps de repos. Là où les équipes roulant en Michelin peuvent effectuer trois ou quatre relais avec le même train de pneus, la clé du succès à Lime Rock est d’avoir un pneu consistant au niveau du freinage et des virages, de sorte à ce que les pilotes puissent attaquer dans le trafic et si nécessaire de défendre une position. »

En LMP1, Michelin équipe la HPD ARX-03a/Muscle Milk Pickett Racing de Luhr/Graf. En GT, le dernier pneu avant plus grand de 3 cm que son prédécesseur a joué un rôle important dans la victoire de Corvette à Long Beach et Laguna Seca, tout comme le doublé décroché aux 24 Heures du Mans avec Ferrari.

Endurance

Info Motorsport

Photos

Vidéos

expand_less