Motorsport

Mehdi Bennani veut briller à domicile !

"Le WTCC c’est la manifestation sportive majeure dans notre pays"

Recherche

Par Olivier Ferret

10 avril 2015 - 08:44
Mehdi Bennani veut briller à domicile

Après une entame positive dans le Championnat du Monde des Voitures de Tourisme, le team Sébastien Loeb Racing aborde déjà l’un des rendez-vous les plus importants de la saison. A l’occasion du deuxième round du WTCC, sur le tracé urbain de Marrakech, Mehdi Bennani évolue en effet à domicile. Auteur d’une victoire dans le « Trophée Yokohama » réservé aux Indépendants et d’un Top 5 lors de la manche d’ouverture en Argentine, le pilote marocain veut briller devant son public.

Mehdi Bennani : « La ferveur à Marrakech est unique et incomparable ! »

Mehdi Bennani : Début mars, le circuit Termas de Rio Hondo était synonyme de découverte pour le Sébastien Loeb Racing et Mehdi Bennani. L’équipe de Sébastien Loeb et Dominique Heintz réalisait ses premiers pas dans le Championnat du Monde des Voitures de Tourisme. Quant au pilote marocain, il effectuait sa première apparition en compétition à bord de la Citroën C-Elysée. Cette découverte s’est conclue par des performances prometteuses. A Marrakech, l’heure est désormais à la confirmation. Si le team possède davantage d’éléments en mains, un nouveau paramètre entre en jeu : tous les yeux seront braqués sur la voiture arborant le n°25 et les couleurs marocaines : Mehdi Bennani portera sur ses épaules les espoirs de tout un peuple.

« C’est le meeting le plus important de la saison, même s’il arrive un peu tôt dans le calendrier. Je cours à domicile et tout le Maroc attend cet événement » souligne Mehdi. « Le WTCC, c’est la manifestation sportive majeure dans notre pays. Je sais que tout le monde sera avec moi pour que je me batte devant. L’engouement est toujours énorme à Marrakech. C’est la seule fois de la saison où je peux entendre les supporters dans la voiture ! La ferveur est unique et incomparable. Cette ferveur provoque une vague de passion et d’enthousiasme sur laquelle je peux surfer. Je veux offrir à sa majesté Mohammed VI, aux marocains et aux partenaires le plus beau résultat possible. Je veux les remercier pour leur soutien et je n’ai pas le droit de les décevoir. »

Compétitif pour ses débuts avec le Sébastien Loeb Racing avec, entre autres, le meilleur temps de la Q1 lors des qualifications et une remontée de la onzième à la cinquième place dans la Course 2, Mehdi Bennani veut capitaliser sur les enseignements tirés en Argentine. « D’une manière générale, il y a moins d’inconnues et je suis donc plus serein » avoue le pilote marocain. « Nous devions tout découvrir ou presque à Termas de Rio Hondo. Nous avons eu la confirmation que nous pouvons jouer le Top 10 et même mieux. Il nous reste beaucoup à apprendre et nous pouvons encore optimiser tous les paramètres, mais c’est positif car cela veut dire que nous avons une vraie marge de progression. Je sais où j’en suis, où je vais et j’ai une petit idée de jusqu’où je peux aller. Je connais bien ce circuit qui est difficile car il ne tolère pas la moindre erreur. Il faut faire corps avec l’auto, aller à la limite jusqu’au dernier millimètre. Comme toujours, je vais me donner à 110% pour terminer le plus haut placé ! »

Mehdi Bennani s’appuiera sur une bonne expérience de Marrakech, où il court depuis 2009. Cette année-là, il avait signé sa première victoire dans le Trophée des Indépendants. L’an passé, il s’était classé à une septième position qui ne reflétait pas son potentiel, ayant été ralenti par des incidents de course. Cette saison, il pourra compter sur les qualités de la Citroën C-Elysée. Avec cette monture, et pour ses tous premiers pas en WTCC en 2014, Citroën Racing avait signé un triplé et un doublé au Maroc.

« Marrakech est un circuit atypique sur lequel la Citroën C-Elysée s’exprime bien » explique Sébastien Loeb, directeur du Sébastien Loeb Racing et pilote Citroën Racing. « Il faut une bonne vitesse de pointe et une voiture qui se comporte bien sur les freinages. C’est le cas. Mehdi a réalisé de belles performances en Argentine et nous sommes convaincus qu’il peut viser encore mieux. L’objectif est de monter en puissance, tant au niveau de l’exploitation de la voiture que des résultats. Il sera très motivé à Marrakech, tout comme l’équipe. Nous savons ce que cela représente pour Mehdi et l’ensemble du team a donc à cœur de bien faire. Mehdi a les outils pour s’illustrer. Il y aura des opportunités, mais il ne faudra pas commettre la moindre faute pour les saisir. »

Cinq Citroën C-Elysée sont présentes en WTCC cette saison. Le Sébastien Loeb Racing en engage une pour Mehdi Bennani et apporte son soutien opérationnel à Ma Qing Hua, dont l’auto est alignée par Citroën Racing.

WTCR

Info Motorsport

Photos

Vidéos

expand_less