Motorsport

Meeke : Il faudra être très concentré avec les WRC de 2017

Il faudra rouler avec sa tête l’an prochain

Recherche

Par www.wrc.com

23 décembre 2016 - 10:10
Meeke : Il faudra être très concentré (...)

Le pilote du Citroën Total World Rally Team, Kris Meeke, estime le talent sera plus important que jamais afin d’extraire le meilleur de la nouvelle génération des World Rally Cars lors de la prochaine saison du Championnat du Monde des Rallyes.

Meeke a pris la parole lors de la présentation de la C3 WRC à Abu Dhabi. La voiture a été dessinée par Citroën Racing selon la dernière réglementation FIA, et bénéficie ainsi d’un surcroit de puissance, davantage de libertés aérodynamiques et le retour d’un différentiel central actif.

Les voitures devraient être plus spectaculaires que celles qui les ont précédées. Kris Meeke pense que le pilote qui emportera le Championnat sera celui qui saura le mieux dompter ce nouvel ensemble de technologies.

« La voiture 2017 est très intéressante, c’est vraiment un grand pas en avant par rapport au modèle 2016, explique le Nord-Irlandais. Nous savons que la réglementation a changé mais quand vous conduisez à la limite, tout devient différent. Il faut vraiment être concentré, chaque mètre, pour rester maître de tout cela. »

« Je pense que le facteur humain sera encore plus prépondérant en 2017 parce que, en certains endroits, il ne sera pas aisé d’extraire tout le potentiel de l’auto. En même temps, elles seront tellement, tellement rapides. »

Meeke a mené le développement de la Citroën C3 WRC cette année et se montre impatient de savoir comment la voiture va se comporter pour la reprise de la saison, à l’occasion du Rallye Monte Carlo (19-22 janvier).

Mais l’Irlandais du Nord, qui a récemment pris part à des essais préparatoires au Rallye Monte-Carlo, sait qu’une campagne fructueuse de tests n’est pas la garantie d’une saison réussie. Il sait que la C3 devra se méfier des Fiesta, Yaris et i20.

« On a vraiment roulé fort en essais mais, tant qu’on n’est pas en compétition, on ne sait jamais ce que ça va donner face aux autres pilotes et voitures. Je suis content d’avoir bien travaillé jusque-là. Mais il y a toujours cette pensée qui nous taraude : le fait que l’on ne sache pas où nous nous situons par rapport à nos concurrents. »

Directeur de l’équipe, Yves Matton a expliqué vouloir voir la C3 WRC remporter des rallyes dès la saison 2017. Et, si elle y parvient, Citroën le devra grandement à Kris Meeke, qui a apporté toute ses connaissances dans le développement de la voiture.

« Nous avions besoin d’un leader, qui avait un gros bagage technique en matière de développement. Or, cela fait plus de dix ans que Kris développe des voitures de course pour le Groupe PSA. Il est ingénieur de formation et cela lui permet d’affiner son analyse à certains moments. Si nous avons pu tenir notre planning et nos objectifs, c’est aussi grâce à son savoir-faire. »

Meeke sera donc le leader de cette équipe mais Citroën Racing a également confirmé, depuis Abu Dhabi, que deux voitures seront alignées au Monte-Carlo, en Suède et au Mexique. Par la suite, les Rouges aligneront trois à quatre voitures par épreuves.

Au Monte-Carlo, Kris Meeke sera rejoint par Stéphane Lefebvre. Craig Breen sera également présent mais au volant d’une DS 3 WRC. Le Français et l’Irlandais bénéficieront d’une C3 WRC aux dernières spécifications à la mi-saison, tout comme Sheikh Khalid Al Qassimi quand il sera présent.

WRC

Info Motorsport

Photos

Vidéos

expand_less