Motorsport

Mathias Beche prêt à aller défier les Américains

Pour le titre ELMS

Recherche

Par

19 septembre 2012 - 14:42
Mathias Beche prêt à aller défier les (...)

Il reste encore quelques semaines avant que Mathias Beche n’aille jouer le titre European Le Mans Series à Road Atlanta en compagnie de Pierre Thiriet. Pour la clôture de la saison européenne, plusieurs équipes iront se frotter aux concurrents américains. Le tandem de la ORECA 03 découvrira les lieux tout comme l’équipe Thiriet by TDS Racing dirigée par Xavier Combet. Une chose est sûre, il y a de quoi aller chercher un bon résultat et un titre en terre américaine afin de sécuriser une entrée pour les 24 Heures du Mans 2013.

Avant la rentrée, Mathias Beche a alterné vacances et préparation : « J’ai pris deux semaines de vacances pour faire une coupure après un début de saison chargé. Les 24 Heures du Mans m’ont demandé beaucoup de préparation et d’implication, physique, mentale mais aussi organisationnelle avec une quarantaine de partenaires présents le samedi et la création de voyages " All Inclusiv " pour suivre ma course de l’intérieur. Repos donc après la manche de Donington tout en gardant une séance de sport quotidienne, principalement de la course à pied et de la natation. Je veux être au top de ma forme pour aborder la dernière manche de la saison à Petit Le Mans et préparer 2013. »

Ce n’est un secret pour personne, le tracé de Road Atlanta fait rêver tous les pilotes européens et cette manche finale est un peu la cerise sur le gâteau : « D’un point de vue du pilote, disputer la course de Petit Le Mans est une expérience incroyable. C’est pour moi quelque chose de super et j’ai vraiment hâte d’y être. J’ai déjà eu la chance de rouler en essais aux Etats-Unis (en Daytona Prototype) et je dois dire que ce sont de très bons souvenirs. J’aime la mentalité américaine, la proximité avec les spectateurs, l’ambiance, le show. Je crois qu’il serait parfois bien de s’inspirer des courses à l’américaine pour continuer à faire vivre le sport automobile, attirer le public et de nouveaux sponsors. D’un autre côté, je suis très proche et particulièrement impliqué avec mon équipe. Je les ai quasi quotidiennement au téléphone et je peux me rendre compte des difficultés pour organiser un tel événement. Il faut s’organiser très vite, résoudre les problèmes de logistique, les carnets ATA (formalités douanières), les doublons de course, le potentiel moteur prévu initialement pour deux courses de 6 heures, sans parler des coûts qui sont supérieurs aux deux manches européennes réunies. C’est un réel défi que d’y participer. J’ai une grande confiance en l’équipe Thiriet by TDS Racing. Je sais qu’ils font le maximum et suis sûr que nous serons prêts pour nous battre. Le fait que les finales soient communes rendra la course encore plus excitante ! »

Avec le renfort de plusieurs équipes européennes, la course s’annonce disputée et surtout bien chargée en trafic : « J’aborde cette course comme toutes les autres, chaque événement est important et il faut toujours rester humble. J’essaye d’être le plus professionnel possible, j’ai encore plein de choses à apprendre et cette course sera pour moi une belle expérience en plus dans mon bagage actuel. Le tracé me plaît, le trafic et la stratégie seront les clés du succès. »

Le tandem Beche/Thiriet arrivera en Georgie aux commandes de l’European Le Mans Series et il faudra faire les bons choix : « La stratégie, ce n’est pas de stratégie ! Il y a seulement trois manches et cette course compte double, nous devons donc viser la plus haute marche du podium. Bien sûr, il faudra comprendre le fonctionnement des courses à l’américaine et rester dans le tour du leader. Dix heures c’est long et il ne faut pas s’exciter, pour envisager la gagne il faut finir, beaucoup de choses peuvent se passer. L’approche que nous avons depuis l’an dernier est la bonne et nous devons continuer sur cette lancée. Je dois continuer à travailler dur pour faire la différence et guider Pierre qui a franchi une nouvelle étape cette année. Nous avons une très bonne voiture, une super équipe et tout est réuni pour bien figurer. À nous de faire le job pour remporter le titre. »

Endurance

Info Motorsport

Photos

Vidéos

expand_less