Motorsport

Maroc : Un tracé tout neuf qui offre de nouvelles perspectives

"Le circuit semble plus technique qu’auparavant"

Recherche

Par Olivier Ferret

30 avril 2016 - 17:56
Maroc : Un tracé tout neuf qui offre (...)

La quête du succès dans le Championnat du Monde FIA des Voitures de Tourisme s’annonce ouverte, au Maroc, la semaine prochaine, lorsque les concurrents relèveront le challenge de la toute nouvelle piste de Marrakech.

Tracé urbain auparavant temporaire, le Circuit Moulay El Hassan a été transformé en enceinte semi-permanente afin de développer l’industrie automobile et le sport automobile au Maroc. Ce complexe offre par ailleurs des infrastructures modernes qui pourront accueillir des séances de tests.

Seule une courte portion de l’ancienne piste ayant été retenue, les pilotes se lanceront dans l’inconnu, vendredi, lors de la session de 30 minutes qui marquera le coup d’envoi de la WTCC Race of Morocco. Et s’il est un concurrent qui espère en appréhender rapidement le moindre recoin, c’est le héros local Mehdi Bennani, actuellement sur une dynamique victorieuse après son triomphe dans la première des deux courses disputées le week-end dernier en Hongrie.

“Le circuit semble plus technique qu’auparavant, confie Bennani, pensionnaire du Sébastien Loeb Racing. Il a l’air sympa, mais il sera plus difficile d’y être rapide car le tracé est composé de plus de courbes et de zones de freinage, donc de moins de lignes droites. Il devrait donc y avoir de nombreux dépassements.”

A l’instar de Bennani, le champion du monde en titre José María López n’affrontera pas seulement un nouveau circuit, il embarquera aussi 80 kilos de lest handicap sur sa Citroën, conséquence de la règle appliquée pour niveler les performances de chaque modèle inscrit en WTCC. Au Maroc, les Honda et LADA en auront respectivement 40 et 30 kilos, tandis que les Volvo-Polestar et les Chevrolet des écuries indépendantes demeureront au poids règlementaire.

Vainqueur au Maroc ces deux dernières années, López est prêt à faire face à une rude concurrence à Marrakech, et son objectif consistera à creuser l’écart au championnat sur son premier poursuivant, le pilote Honda Tiago Monteiro.

“Cette année rien n’est facile et nos rivaux sont très menaçants", rappelle López, l’un des quatre vainqueurs, cette année, en WTCC.

Toujours plus de magie dans le WTCC MAC3 à Marrakech

Après la victoire de Citroën, pour seulement 0”030, dans la première édition du WTCC MAC3 en France, le suspense fut à son comble en Slovaquie où le constructeur français termina strictement ex-æquo avec Honda, les deux marques empochant à cette occasion les 10 points attribués au championnat Constructeurs. Honda l’emporta de nouveau en Hongrie à la suite de la pénalité infligée à Citroën pour n’avoir pas respecté les limites de la piste durant le contre-la-montre. LADA fut également sanctionné pour le même fait.

WTCR

Info Motorsport

Photos

Vidéos

expand_less